12/02/2021 08:00
Malgré la pandémie de COVID-19 qui a bouleversé le monde entier en 2020, le Vietnam s’est fait remarquer par son intensité et ses succès sur le plan diplomatique, contribuant à rehausser le prestige du pays sur la scène internationale.
>>Édifier une diplomatie intégrale et moderne
>>2020, année fructueuse de la diplomatie vietnamienne 
>>Réalisations de la diplomatie vietnamienne en 2020

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc (gauche) dirige une réunion plénière du 37e Sommet de l’ASEAN, sous forme de vidéoconférence, le 12 novembre 2020 à Hanoï.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

L’année 2020 a été marquée par une crise sanitaire sans précédent qui a plongé l’économie mondiale dans une récession record, attisé la concurrence entre les grandes puissances et multiplié les menaces sécuritaires conventionnelles et non conventionnelles.

De nombreuses initiatives louées

Malgré le contexte difficile de pandémie de coronavirus, le Vietnam a assumé avec succès la présidence de l’ASEAN et de son Assemblée interparlementaire ainsi que le poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies. Il est parvenu à transformer les défis en opportunités pour accomplir à merveille ses missions. Afin de s’assurer de la mise en œuvre des programmes fixés malgré les mesures sanitaires limitant les déplacements internationaux, le pays a pris l’initiative d’organiser des conférences en ligne. Nombre de ses initiatives ont été entérinées par l’Association.

Son thème "Cohésif et réactif" lancé pour son année de présidence de l’ASEAN s’est alors révélé approprié à la situation épidémique, permettant de mobiliser les forces du bloc sud-est asiatique pour répondre efficacement à la pandémie. Le Vietnam a fait preuve de flexibilité, de créativité et d’anticipation, jouant un rôle "central" dans l’ASEAN, l’amenant à surmonter étape par étape les difficultés et à atteindre les objectifs de renforcer la solidarité intra-régionale et d’améliorer la capacité de réponse de l’organisation.

"Grâce à une ferme volonté, une grande détermination et une forte action de toute la Communauté de l’ASEAN, ainsi qu’à la coopération efficace des partenaires et à la direction solide du Vietnam, nous sommes fiers de déclarer que l’Année de la présidence vietnamienne de l’ASEAN 2020 a été un succès complet et substantiel”, a affirmé le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors d’une conférence-bilan de l’Année de l’ASEAN 2020 en décembre dernier. Il a précisé que ce succès était illustré par la qualité et le nombre record de documents adoptés, soulignant que "de nombreuses initiatives et priorités proposées par le pays hôte sont devenues des biens communs de l’Association".

Séance plénière du 37e Sommet de l’ASEAN, sous forme de vidéoconférence, le 12 novembre 2020 à Hanoï. 
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Un rôle exemplaire salué

En effet, avec un esprit volontariste de cohésion et d’adaptation, le Vietnam a organisé avec succès sous forme de visioconférences les 36e et 37e Sommets de l’ASEAN ainsi qu’une trentaine de conférences connexes au niveau ministériel, sans compter des dizaines de réunions consultatives. Il a proposé 13 initiatives, collaboré avec les pays membres et les partenaires pour contrôler la pandémie et mis en œuvre un plan de relance global. Le 37e Sommet a adopté plus de 80 documents, un record qui témoigne du succès de l’Année de la présidence vietnamienne de l’ASEAN 2020.

Toutes les priorités de celle-ci ont été pleinement réalisées, en particulier la signature du Partenariat régional économique global (RCEP), l’accord de libre-échange le plus important du monde, avec un marché de 2,2 milliards d’habitants, représentant plus de 30% de la population mondiale et près de 30% du produit intérieur brut (PIB) mondial.

Dans une interview accordée à l’Agence Vietnamienne d’Information, le secrétaire général de l’ASEAN, Dato Lim Jock Hoi, a salué le rôle exemplaire du Vietnam en tant que président de l’Association au cours d’une année pleine de défis. "Malgré le fait qu’il a dû faire face à l’impact du COVID-19 et des catastrophes naturelles, le Vietnam a fait preuve d’un leadership fort pour maintenir la région cohésive et réactive face à ces défis, plaçant l’intérêt des habitants de la région au centre des travaux de l’ASEAN". Il a ajouté qu’au milieu des incertitudes géostratégiques, la présidence vietnamienne a renforcé les liens d’amitié et approfondi la confiance entre les pays membres ainsi qu’avec les partenaires extérieurs grâce à une coopération accrue.

Parallèlement à la présidence de l’ASEAN, en 2020, le pays a aussi été président de son Assemblée interparlementaire (AIPA). Et pour la première fois dans l’histoire de l’AIPA, son Assemblée générale (AIPA-41) s’est tenue en ligne. Cette dernière est arrivée à tenir la réunion du Comité politique après trois sessions repoussées à cause du contexte sanitaire.

Lors d'une réunion en ligne du Comité des affaires organisationnelles de l'AIPA (Assemblée interparlementaire de l'ASEAN) 41, le 9 septembre 2020. 
Photo : VNA/CVN

"Avec l’organisation réussie de l’AIPA-41 en ligne, l’Assemblée nationale (AN) vietnamienne a démontré ses capacités techniques et infrastructurelles en matière d’information, répondant parfaitement aux exigences de l’ère numérique", a indiqué la présidente de l’AN, Nguyên Thi Kim Ngân.

Des contributions au Conseil de sécurité

En 2020, le Vietnam a également participé activement au Conseil de sécurité des Nations unies en tant que membre non permanent pour le mandat 2020-2021. En janvier dernier, à l’occasion du 75e anniversaire de l’ONU, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh a notamment présidé à New York un débat consacré au "Respect de la Charte des Nations unies aux fins du maintien de la paix et de la sécurité internationales" auquel ont participé 110 pays. À l’issue de cette séance et pour la première fois dans l’histoire de l’ONU, une déclaration concernant la Charte de l’ONU a été adoptée, preuve de la pertinence du thème choisi par le Vietnam.

Le Vietnam participe activement aux activités du Conseil de sécurité des Nations unies en tant que membre non permanent pour le mandat 2020-2021.
Photo : VNA/CVN 

Profitant de sa double mandature de président de l’ASEAN et de membre du Conseil de sécurité de l’ONU, le pays s’est appliqué à renforcer le rôle de l’ASEAN au sein des Nations unies. En janvier 2020, en tant que président tournant du Conseil de sécurité, il a organisé une première discussion entre les deux parties, avec la participation du secrétaire général de l’ASEAN. Le pays a également proposé plusieurs initiatives visant à régler d’importantes questions concernant le dossier nucléaire iranien, la situation dans la péninsule coréenne, les relations israélo-palestiniennes ou encore la crise humanitaire au Yémen. Ses propositions ont, à chaque fois, été saluées par les membres de l’ONU.

Tout récemment, le Vietnam a proposé la création de la Journée internationale de la préparation aux épidémies qui sera célébrée chaque année le 27 décembre, une initiative approuvée via une résolution de l’Assemblée générale de l’ONU. Auréolé d’une position de plus en plus affirmée à l’échelle régionale et internationale, le Vietnam a été invité à plusieurs événements mondiaux importants, notamment aux Sommets du G20 et du G7. Ses succès politiques en 2020 sont le résultat d’une harmonie réussie entre la diplomatie bilatérale et multilatérale et sont de nature à faciliter son intégration économique internationale. 
Linh Thao/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vacances estivales à la plage de Tuy Hoà et l'hôtel Saigon - Phu Yên Avec ses fruits de mer abondants et délicieux, ses habitants honnêtes et hospitaliers, Phu Yên s’avère une destination idéale pour les vacances d’été en famille.