29/12/2021 14:19
L’année 2021 s’est terminée avec un exploit remarquable de la diplomatie culturelle du Vietnam, notamment au sein de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO). L'ambassadrice et cheffe de la délégation vietnamienne auprès de cette organisation, Lê Thi Hông Vân, a accordé une interview exclusive à l’Agence Vietnamienne d’Information pour faire son bilan.
>>Le Vietnam continuera à promouvoir son rôle auprès de l'UNESCO
>>Le ministère des Affaires étrangères déploie la stratégie de diplomatie culturelle
>>Le Vietnam élu membre du Conseil exécutif de l'UNESCO

L'ambassadrice et cheffe de la délégation vietnamienne auprès de l'UNESCO, Lê Thi Hông Vân.
Photo : VNA/CVN
L’année 2021 peut être considérée comme une année réussie pour la diplomatie culturelle du Vietnam, en particulier sur la scène multilatérale mondiale comme l'UNESCO. Que pensez-vous de cette opinion ?

C'est vrai. Le succès de la diplomatie culturelle du Vietnam en 2021 est confirmé dans les quatre aspects suivants.

Premièrement, la première visite de travail du Premier ministre Pham Minh Chinh le 5 novembre 2021 au siège de l'UNESCO à Paris s’est inscrite dans le cadre du 75e anniversaire de la fondation de cette organisation et des 45 ans des relations Vietnam - UNESCO. Elle revêt une signification historique et a obtenu des résultats pratiques et concrets, contribuant à porter le partenariat bilatéral à une nouvelle hauteur. À cette occasion, les deux parties ont signé un protocole d'accord sur la coopération bilatérale pour la période 2021-2025 et celui entre l'UNESCO et le groupe vietnamien SOVICO pour la promotion d'un réseau de villes créatives et le développement du tourisme durable au Vietnam, créant ainsi un cadre important pour la coopération dans plusieurs domaines : éducation et formation, sciences et technologies, culture, information et communication… conformément à la tendance commune, répondant aux exigences de développement du pays dans la nouvelle période.

L'exposition des "45 ans de partenariat Vietnam - UNESCO pour la paix et le développement durable" a apporté une image vivante des sites du patrimoine mondial, des géoparcs mondiaux, des réserves mondiales de biosphère au Vietnam, très appréciés par l'UNESCO et les amis internationaux.

Kon Ha Nung, une nouvelle réserve mondiale de biosphère de l'UNESCO.
Photo : VNA/CVN

Deuxièmement, 2021 est l'année aux nombreux titres et patrimoines honorés par l'UNESCO. Le Vietnam est très fier de compter deux nouvelles réserves mondiales de biosphère à savoir Nui Chua et Kon Ha Nung, deux célébrités mondiales Nguyên Dinh Chiêu et Hô Xuân Huong, ainsi que plus récemment, l’art du Xoè Thai inscrit sur la Liste représentative des patrimoines immatériels de l'humanité. Cela montre non seulement l'appréciation de la communauté internationale pour les valeurs culturelles et patrimoniales nationales du Vietnam, mais contribue également aux efforts de l'UNESCO pour préserver les patrimoines et les valeurs culturelles mondiales, promouvoir le développement durable et inclusif, tout en créant plus de ressources pour le développement socio-économique des tribus locales.

Troisièmement, la diplomatie culturelle vietnamienne a efficacement tiré des connaissances et des ressources de l'UNESCO pour préserver et promouvoir les valeurs patrimoniales du pays et soutenir le développement durable pour les personnes et les localités. Au cours de l'année écoulée, le Vietnam a été sélectionné par l'UNESCO comme l'un des quatre pays qui ont piloté le développement d'un indice culturel en association avec la mise en œuvre des objectifs de développement durable des Nations unies d'ici 2030. Le Vietnam a réussi à convaincre l’UNESCO à soutenir la mise en œuvre d'un projet pour surmonter la situation des inondations dans le site du patrimoine mondial Phong Nha - Ke Bang et pour réduire l'impact du COVID-19 au complexe paysager pittoresque de Tràng An, d'une valeur de près de 200 milliers d’USD, tout en profitant des conseils de l'UNESCO en matière de conservation du patrimoine pour Ha Long, Tràng An et Cân Gio, entre autres.

Quatrièmement, l'élévation du niveau de la diplomatie multilatérale à l'UNESCO est également un succès remarquable. Le Vietnam est l'un des pays les plus dignes de confiance à être élu au Conseil exécutif de l'UNESCO pour la période 2021-2025, et est l'un des deux pays représentant la région Asie-Pacifique élus au Comité intergouvernemental pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelle (Convention 2005) pour le mandat 2021 - 2025. En tant que président du Groupe Asie-Pacifique à l'UNESCO, président du Programme océanographique d’Asie de l'Ouest-Pacifique, vice-président du programme Mémoire du monde en Asie-Pacifique, l'année dernière, nous avons montré le rôle central, le leadership, la médiation et l'image d'un Vietnam responsable.

En 2021, le Vietnam est l'un des pays ayant reçu le plus grand nombre de votes lors des élections au Conseil exécutif de l'UNESO pour la période 2021-2025. Pourriez-vous parler de la position et du rôle actuels du Vietnam au sein de cette organisation onusienne de la culture, de l’éducation et de la science ?

Lors de la 41e session de l'Assemblée générale de l'UNESCO, tenue en novembre 2021, le Vietnam a été élu à son Conseil exécutif pour la période 2021-2025 avec un nombre très élevé de voix. C'est la cinquième fois que nous assumons ce rôle dans l'un des deux organes exécutifs les plus importants de l'UNESCO. Cette manifestation porte une signification importante à bien des égards. Elle affirme la position et le prestige du Vietnam dans l’arène mondiale, la confiance de la communauté internationale en faveur de notre capacité à contribuer et à opérer dans les institutions multilatérales.

Lors de la 41e session de l'Assemblée générale de l'UNESCO, tenue en novembre 2021, le Vietnam a été élu à son Conseil exécutif pour la période 2021-2025.
Photo : Thu Hà/CVN

En tant que membre du Conseil exécutif de l'UNESCO, le Vietnam continuera de promouvoir son rôle de membre actif et responsable, de participer activement à l’œuvre d’édification et de développement de l'UNESCO.

C'est aussi une bonne occasion d'élever le niveau de la coopération Vietnam - UNESCO, de tirer parti des connaissances, des idées, des initiatives et des ressources de l'UNESCO, pour ouvrir de "nouveaux espaces de développement" au Vietnam, tout en créant ainsi une base favorable pour que notre pays atteigne ses objectifs de développement durable./.

Pourriez-vous partager les mesures visant à promouvoir les réalisations de la diplomatie culturelle dans les années qui viennent ?

Les prochaines années sont très importantes pour le développement et l'intégration internationale de notre pays, dans laquelle la diplomatie culturelle joue un rôle important. Alors que le XIIIe Congrès du Parti communiste du Vietnam s'est donné pour mission de "promouvoir davantage la diplomatie culturelle, d'apporter des contributions pratiques à la promotion forte de l'image nationale et de renforcer davantage la synergie du pays", la récente Conférence culturelle nationale a également souligné que "la culture doit être mise sur un pied d'égalité avec l'économie et la politique" et que "la culture est le moteur de développement". La 31e Conférence sur la diplomatie nationale tenue en décembre dernier à Hanoï a, quant à elle, souligné le "rôle pionnier des affaires étrangères".

Afin de concrétiser les orientations importantes du PCV et de l'État susmentionnées, notamment la Stratégie de la diplomatie culturelle à l'horizon 2030, qui vient d'être approuvée par le gouvernement, dans les temps à venir, il faudra continuer à faire des efforts, de manière proactive et créative tout en mettant en œuvre les cinq groupes de tâches suivants :

Primo, se concentrer sur le conseil, proposer des politiques, tirer parti des idées et des initiatives de l'UNESCO pour soutenir la mise en œuvre des objectifs nationaux, contribuant au développement durable du pays. Secundo, continuer à approfondir et valoriser le partenariat Vietnam - UNESCO. Tertio, contribuer à l’établissement et à la protection des dossiers soumis à l'UNESCO pour demander la reconnaissance internationale, créer de manière pratique plus de ressources et promouvoir des modèles de développement socio-économique durables dans les localités. Quarto, devenir pionnier dans la promotion de l'image du pays, du peuple et de la culture du Vietnam dans le monde. Quinto, rehausser la position et le prestige du pays en élevant le niveau de contribution aux préoccupations communes, en renforçant les responsabilités des affaires internationales et le rôle exécutif dans les mécanismes de l'UNESCO tels que son Conseil exécutif, le Programme océanographique d’Asie de l'Ouest-Pacifique et le Comité intergouvernemental pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

Nous continuons également à faire campagne pour les candidatures au Comité intergouvernemental de la Convention de 2003 sur la protection de la culture immatérielle pour la période 2022-2026 ainsi qu’au Comité du patrimoine mondial pour la période 2023-2027 afin de contribuer au travail commun de l'UNESCO. Le succès de la diplomatie culturelle du Vietnam en 2021 est confirmé dans les quatre aspects.
 
Propos recueillis par Thu Hà NGUYÊN/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
"Roi des sandales en caoutchouc" : de la légende à la marque

Hanoï lance 28 circuits touristiques au service des participants aux SEA Games 31 Des agences de voyages de Hanoï : Hanoitourist, Vietfoot Travel 5 tour, LUX Travel, VI Travel, Vietravel ont lancé 28 circuits touristiques pour les délégations sportives et les invités participant aux 31es Jeux d'Asie du Sud-Est (SEA Games 31).