26/11/2017 11:53
À Dà Lat se trouve un parc zoologique inédit qui porte un nom très anglo-saxon : ZooDoo. Une attraction venue d’Australie qui s’ajoute aux nombreuses existant déjà dans cette petite ville d’altitude.
>>Linh Phuoc, la pagode des records
>>Le Festival des fleurs de retour à Dà Lat en décembre

Le ZooDoo Dà Lat s’étend sur 16 ha. Photo : CTV/CVN

Inauguré fin janvier 2017, précisément le 1er jour du Têt de l’Année du Coq, ZooDoo Dà Lat est devenu rapidement une destination de choix pour les amoureux de la nature, enfants notamment. Distant de 35 km du centre-ville de Dà Lat (province de Lâm Dông, sur les hauts plateaux du Centre), ZooDoo s’étend sur 16 ha.

Des visites à heure fixe

Toutes les installations sont peintes avec les trois couleurs du drapeau national australien : bleu foncé, rouge et blanc : salle de réception, tentes dans le secteur de camping, baraques installées sous les ombrages… et même les pigeonniers.

«Il nous a fallu dix ans pour construire ZooDoo, depuis l’élaboration du projet, la demande de licence auprès des autorités vietnamiennes, la construction des bases matérielles jusqu’au transfert des animaux d’Australie et leur adaptation au climat local», confie dans un parfait vietnamien Neil, Australien, un des patrons du lieu. Cet homme de 55 ans, qui vit au Vietnam depuis 24 ans, avoue avec un doux sourire : «Je considère ce beau pays comme ma deuxième Patrie. C’est pourquoi  j’ai voulu faire quelque chose pour contribuer à la sauvegarde de sa nature en sensibilisant le public». Son idée de créer un zoo à Dà Lat a été soutenue par Trân Duy Vinh, un Viêt kiêu d’Australie. Et ZooDoo Dà Lat a vu le jour, inspiré du ZooDoo en Australie.

La route 723 reliant Dà Lat à la ville côtière de Nha Trang (province de Khanh Hoà, au Centre) serpente autour de montagnes, au milieu de pinèdes. En bord de route, apparaît une cafétéria ouverte aux quatre vents avec à l’intérieur des rangées de tables en bois. Autour de tasses de café, des visiteurs attendant l’heure de la visite. La réceptionniste, Thu Hà, fait la liste. Le calendrier des visites est comme suit : à 09h00, 10h00, 11h00, 13h00, 14h00, 15h00 et 16h00. La visite ne dure qu’une heure.

Souriant, Neil fait le tour des tables, cause avec les clients, en vietnamien bien sûr. L’ambiance conviviale permet de rendre l’attente agréable. Autour, la verdure est omniprésente. De vieux pins aux troncs rectilignes s’élancent vers le ciel.

Au plus près des animaux

Le ZooDoo Dà Lat est devenu rapidement une destination de choix pour les enfants. Photo : CTV/CVN

L’heure sonne. De la cafétéria, un groupe de visiteurs, une quinzaine environ, sont amenés dans une grande construction peinte aux trois couleurs du site. On ouvre la porte. À peine tout le monde était-il entré que la porte est fermée à clef. La visite du zoo commence.

Après avoir examiné des animaux sauvages élevés dans l’enceinte, les visiteurs continuent leur itinéraire en plein air. Dans le zoo, de nombreux animaux que l’on n’a pas coutume de voir au Vietnam vont et viennent paisiblement, visiblement habi-tués à la présence humaine. Les visiteurs peuvent jouer avec eux, les caresser ou leur donner à manger. «Ici, on vend des boîtes d’aliments séchés préparés exclusivement pour nos pensionnaires», explique un employé chargé du soin des animaux. Et de déconseiller aux petits visiteurs de trop taquiner les animaux, car eux aussi ont une patience qui a des limites !    

Selon Trân Duy Vinh, le ZooDoo Dà Lat abrite actuellement onze espèces  importées - mais pas forcément originaires - d’Australie, dont des kangourous, des suricates (une sorte de mangouste), des singes, des chevaux nains, des moutons, des lamas…

«Ils ont tous été apprivoisés au ZooDoo australien avant d’être amenés au Vietnam. Ils sont surveillés grâce à des puces électroniques», éclaire Trân Duy Vinh. Et d’exprimer sa joie de voir ZooDoo  devenir  une adresse très appréciée des enfants. «Ce sont eux qui prendront les rênes du pays un jour. J’espère que cette expérience au plus près des animaux, dans ce cadre verdoyant, aura instillé en eux un amour pour les bêtes et la nature, et qu’à l’âge adulte ils auront des actions concrètes pour les protéger. Il y a tant à faire au Vietnam dans ce domaine», conclut-il. 

Nghia Dàn/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les étrangers découvrent la gastronomie vietnamienne

Clôture de l’Année touristique nationale 2017 Ayant pour thème "Couleurs du Nord-Ouest", l’Année touristique nationale 2017 s’est clôturée samedi soir 16 décembre dans la province de Lào Cai, avec la cérémonie d’annonce de la décision de reconnaissance du bourg de Sa Pa en tant que site touristique national.