21/09/2019 12:45
Depuis début septembre, le bateau Ha Long Bay - Vietnam participe à la célèbre course Clipper Round the World Yacht Race. Une compétition visant à offrir à tous l’expérience unique de faire le tour du monde à la voile.
>>Course Clipper Race 2015-2016 dans la baie de Qingdao, en Chine
>>Un Vietnamien au départ de la Clipper Race

L’équipage du voilier "Ha Long Bay - Vietnam" lors de la première étape de la Clipper Round the World Yacht Race 2019-2020.

Les 68 équipiers du voilier Ha Long Bay - Vietnam viennent de 14 pays et possèdent chacun une expérience très diverse. "Chaque membre sera un ambassadeur touristique, permettant aux amis internationaux de mieux comprendre le Vietnam, notamment la province de Quang Ninh au Nord, avec des paysages naturels magnifiques, une culture traditionnelle originale et attrayante, ainsi qu’une aspiration à la coopération pour le développement économique mondial", a souligné Bùi Van Khang, vice-président du Comité populaire de la province de Quang Ninh.

Promouvoir l’image de Ha Long

Selon lui, la Clipper Round the World Yacht Race mettra en vedette la beauté de la baie de Ha Long, patrimoine mondial de l’UNESCO, et contribuera à attirer davantage d’investissements dans les services liés au tourisme dans la localité.

Quang Ninh est désormais un partenaire de cette seule course à la voile autour du monde pour les amateurs. S’étirant sur un an, avec quelque 40.000 milles nautiques à parcourir, elle fait halte dans des ports répartis entre les cinq continents. "Particulièrement, la province deviendra un port d’accueil de la compétition pour l’édition 2021-2022", a informé Bùi Van Khang.

La baie de Ha Long, patrimoine mondial de l’UNESCO.

Pour cette saison 2019-2020, après le départ de Londres (Royaume-Uni) le 2 septembre, les navires réalisent huit étapes, mettant le cap sur de nombreuses villes renommées comme Portimão (Portugal), Cape Town (Amérique du Sud), Seattle, New York, New Jersey (États-Unis) et Panama (Espagne), entre autres. 

Concernant le voilier Ha Long Bay - Vietnam, l’équipage est dirigé par le capitaine britannique, Joshua Haydn Stickland, 31 ans. Les marins portent tous des costumes arborant les logos de la ville de Ha Long et de la province de Quang Ninh. Ils sont tous enthousiasmés à l’idée d’être le pont reliant entre le Vietnam et les amis internationaux.

Ha Long Bay - Vietnam a terminé, le 10 septembre, à la 8e place sur 9 de la première étape de la course. "C’est vraiment une belle course. Nous avons surfé sur des fortes vagues pendant près de cinq heures, avec une vitesse moyenne de 14-15 nœuds", a confié le capitaine Joshua Haydn Stickland.  

"Pour la première fois, j’ai eu l’impression de +voler+ dans les vagues, bien que je sois moi-même expert en surf. À la seule différence que ma +planche+ pesait 40 tonnes", s’est-il amusé.

En Asie, la Clipper Round the World Yacht Race fera escale au Vietnam et en Chine.

Le fondateur et président de la compagnie Clipper Ventures, Sir Robin Knox-Johnston, a exprimé sa joie de voir la province de Quang Ninh rejoindre l’édition 2019-2020 de la course Clipper Round the World Yacht Race. "Il y a quatre ans, lorsque nous avons fait escale dans la ville portuaire de Dà Nang (Centre), nous avons été grandement impressionnés par cette ville. Dès lors, nous avons de nouveau souhaité emmener la course au Vietnam", a-t-expliqué.

La participation de Quang Ninh cette fois à la compétition exprime la volonté du Vietnam de se connecter au monde dans un esprit de paix, d’amitié et de coopération. Il s’agit aussi d’une bonne occasion pour faire rayonner l’image du pays au sein de la communauté internationale.

Clipper Round the World Yacht Race

La Clipper Round the World Yacht Race a été créée par Sir Robin Knox Johnston, le premier homme à avoir complété le tour du monde à la voile, en solitaire, sans escale et sans assistance sur son voilier maintenant légendaire le Suhaili lors du Golden Globe Challenge en 1969.

Quelques années plus tard, lors d’une expédition au Groenland, Sir Robin discutait avec un ami de l’engagement et des coûts liés à l’ascension de l’Everest. Il fit alors le parallèle entre la montée de l’Everest (le summum des randonneurs et alpinistes) et le tour du monde à voile (le summum des marins). Dans les deux cas, on devrait pouvoir réaliser l’exploit avec une bonne préparation et condition physique, le bon équipement et un guide.

Texte et photos : Phuong Nga - CTV/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Pour la première fois, le Vietnam a un jet privé desservant Côn Dao Le Six Senses Con Dao (de la province de Bà Ria - Vung Tàu), un ressort unique de cinq étoiles situé sur l'archipel de Côn Dao, a annoncé récemment la création d'un service d'aviation privé destiné à accueillir les voyageurs les plus exigeants du monde dans cet archipel.