13/04/2019 13:00
La ville de Huê, province centrale de Thua Thiên-Huê, est depuis longtemps connue pour la fabrication de cloches bouddhiques en bois (mokugyo).
>>L’art Cham de la céramique en route vers une reconnaissance de l’UNESCO
>>Le chapeau conique de Ngoc My

Venez dans un petit village du quartier de Thuy Xuân pour découvrir ce métier artisanal!

Pham Ngoc Du est propriétaire d’un atelier. Ce métier se transmet  de génération en génération dans sa famille. Son petit-fils Pham Ngoc Phuc, 30 ans, a informé qu’il existait depuis longtemps dans le quartier de Thuy Xuân. Son père le lui a appris, ainsi qu’à ses frères. Ils gagnent leur vie grâce à cet artisanat.

Celui-ci se développe bien à Huê car cette région est un des hauts lieux du bouddhisme au Vietnam. Ces cloches en bois se retrouvent aussi dans les pagodes du Nord au Sud. Elles sont même exportées vers le Laos, la Thaïlande, le Cambodge, la Chine, le Japon, la République de Corée… Beaucoup de Vietnamiens vivant  en Europe en ont aussi commandé.

On utilise du bois du jacquier dont la couleur jaune revêt un fort symbolisme dans le bouddhisme. L’étape la plus importante dans la fabrication est le percement de la caisse de résonance. Cette étape dépend du talent de l’artisan. C’est aussi un secret de chaque famille, car il décide de la qualité du produit. De nos jours, les artisans qui peuvent percer la cloche en bois dans les règles de l’art sont peu nombreux.


Texte et photos: Thanh Hoà/VNP/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les potentiels pour développer le théier à Hoàng Su Phi

La baie de Ha Long, l'une des attractions les plus populaires en Asie La baie de Ha Long dans la province septentrionale de Quang Ninh, est l'une des attractions les plus populaires en Asie, selon le journal quotidien de langue anglaise basé à Hong Kong, South China Morning Post (SCMP).