13/03/2016 09:52
Nguyên Trân Minh An est devenu le premier Vietnamien à participer à la course «Clipper round the world yacht race». Une compétition sportive exigeante et difficile, qui a fait escale mi-février dernière à Dà Nang. Récit d’une aventure exceptionnelle.
>>La Clipper Race 2015-2016 quitte le Vietnam
>>Clipper race 2015-2016 : défilé de voiliers sur le fleuve Hàn

Nguyên Trân Minh An (centre) et ses coéquipiers étrangers à Dà Nang.
Photo : CTV/CVN

Une page de l’histoire sportive vietnamienne est sans doute en train de s’écrire. Nguyên Trân Minh An est l’unique et premier Vietnamien sélectionné pour la 7e étape de l’édition 2015-2016 de la Clipper Race. Une course nautique qui s’étire sur une année, avec près de 40.000 milles nautiques à parcourir, et qui fait halte dans 14 ports répartis entre les cinq continents, de Rio de Janeiro au Cap, en passant par Sydney (Australie), la Chine et les États-Unis. Les 12 équipes regroupant 44 nationalités termineront leur incroyable aventure le 30 juillet prochain à Londres.

Intitulée «Dà Nang-Nouvelle découverte en Asie», la 7e étape s’est terminée le 18 février dernier. Il a fallu près d’un mois pour relier l’archipel australien de Whitsundays à Dà Nang, au Centre du Vietnam, représentant une traversée de quelque 6.000 milles nautiques, soit 11.112 km. Elle a vu notamment la victoire attribuée à l’équipe du «Derry Londonderry Doire» venue d’Irlande du Nord. L’équipage du voilier Dà Nang – Vietnam a lui aussi focalisé une grande attention, bien qu’il ait terminé 6e de l’étape, et pointe au 5e rang du classement général.

Cosmopolite, ses membres viennent de Grande-Bretagne, d’Australie, de Nouvelle-Zélande, du Qatar, de Singapour, de Colombie, de Suède, d’Israël, du Mexique, du Chili et pour la première fois du Vietnam. À sa tête, la capitaine Wendy Tuck, 50 ans, est la première Australienne à diriger un équipage de la Clipper Race. Cette dernière s’est réjouie de pouvoir compter sur la présence de Nguyên Trân Minh An. «Nous avons eu de la chance que notre voilier porte le nom de votre ville. De plus, un membre de notre équipe est originaire de Dà Nang. C’est pourquoi nous avons su que nous serions accueillis comme un Vietnamien retournant auprès des siens», a partagé la capitaine.

Un marin passionné et expérimenté

La participation de Nguyên Trân Minh An, âgé de 30 ans, ne relève pas d’un simple hasard. Ancien guide touristique, passionné depuis toujours par la mer, il s’est enrôlé il y a quatre ans dans l’équipage d’un bateau de remorquage appartenant à la Compagnie par actions de remorque du port de Dà Nang. Une expérience précieuse, qui a été, selon lui, capitale pour participer à la Clipper Race. «Par le passé, j’ai plusieurs fois remorqué, en cas d’urgence, un navire en panne dans la nuit. C’est un vrai plus pour cette course», a confié l’enfant du pays.

Le voilier Dà Nang - Vietnam a fini 6e de l’étape reliant l’archipel australien
de Whitsundays à Dà Nang.
Photo : Lê Lâm/VNA/CVN

Avant de prendre part à la course Clipper Race 2015-2016, Minh An avait réussi tous les tests physiques et psychologiques organisés par le comité d’organisation. «Ces examens étaient exigeants et très difficiles. Car, en participant à cette compétition, tous les marins doivent se débrouiller haute mer pendant des dizaines de jours. Il y a donc beaucoup de risques. Outre ceux causés par les intempéries, les marins doivent savoir équilibrer un voilier incliné à 45 degrés», a-t-il expliqué.

Une vitrine pour le Vietnam

Durant leur séjour à Dà Nang, les sportifs ont pris part à de nombreuses activités alliant la découverte et les échanges avec les habitants locaux. Ils ont été entre autres invités à la Fête de la bonne pêche (Câu ngu), ont pu profiter d’une randonnée en canoë-kayak, visiter un centre de soins pour orphelins ou encore s’initier à la musique et la cuisine locale. Sans omettre le défilé de voiliers organisé le 25 février dernier.

À la cérémonie de remise des prix, organisée récemment au Furama Resort Dà Nang, le vice-président du Comité populaire de Dà Nang, Dang Viêt Dung, a partagé son espoir que l’événement va non seulement promouvoir l’image de la ville, mais aussi celle du Vietnam, de son peuple et de sa culture. «La participation de Dà Nang à cette course exprime la volonté du Vietnam de se connecter au monde dans un esprit de paix, d’amitié, de coopération et d’intensification des activités culturelles et diplomatiques», a-t-il annoncé.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Festival de couleurs dans la vallée des fleurs de Bac Hà La vallée des fleurs de Bac Hà située dans le hameau de San Bay, district de Bac Hà, province de Lào Cai (Nord-Ouest) est considérée comme une des destinations les plus attrayantes de la région.