21/01/2020 22:48
Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a reçu mardi 21 janvier à Hanoï l’ambassadeur de Chine au Vietnam, Xiong Bo.
>>Vietnam - Chine : l’amitié et la coopération sont le courant principal
>>Vietnam - Chine : près de 117 milliards de dollars de commerce bilatéral
>>Conversation téléphonique entre Nguyên Phu Trong et Xi Jinping

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung (droite) et l’ambassadeur de Chine au Vietnam, Xiong Bo, le 21 janvier à Hanoï. Photo : VGP/VNA/CVN

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a indiqué que la Chine est désormais le plus grand marché d’importation et le deuxième marché d’exportation du Vietnam. Avec plus de 2.800 projets d’investissement, la Chine se classe au septième rang des pays et territoires ayant des investissements directs au Vietnam.

Le dirigeant vietnamien a toutefois déclaré que ces résultats, bien que positifs, restaient encore inférieurs aux aspirations et au potentiel des deux pays.

Il a suggéré que les deux pays continuent de mettre en œuvre efficacement les accords et les perceptions communes et maintiennent les échanges à tous les niveaux, en particulier de haut niveau, tout en favorisant la coopération dans tous les domaines, en particulier l’économie, le commerce et l’investissement.

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a espéré que l’ambassadeur chinois aidera le Vietnam à exporter ses produits phares vers la Chine, contribuant ainsi à la balance commerciale entre les deux pays.

Les deux nations devraient travailler ensemble pour gérer les problèmes en suspens dans certains projets afin qu’ils n’affectent pas le prestige des investisseurs chinois, a-t-il déclaré, ajoutant que les deux parties devraient réaliser de nouveaux projets correspondant au niveau de développement et de technologie de la Chine, contribuant ainsi à approfondir le partenariat de coopération stratégique intégrale entre les deux pays.

Vers le 70e anniversaire des relations diplomatiques

Pour sa part, l’ambassadeur Xiong Bo a transmis les meilleures salutations des dirigeants du Parti et de l’État chinois à leurs homologues vietnamiens à l’occasion du Nouvel An raditionnel et du 70e anniversaire des relations diplomatiques entre le Vietnam et la Chine.

Il a félicité le Vietnam pour ses remarquables réalisations socio-économiques en 2019, et s’est réjoui des bonnes relations bilatérales dans divers domaines, en particulier l’économie, le commerce et l’investissement.

Le commerce bilatéral a été estimé à 116,8 milliards d'USD en 2019, soit une augmentation de 9,5% en glissement annuel, a-t-il dit, notant qu’un tiers est la valeur des exportations agricoles vietnamiennes en Chine.

Il s’est accordé sur l’objectif de développer le commerce bilatéral de manière saine, équilibrée et durable, ajoutant que la Chine continue de promouvoir et d’augmenter les importations en provenance du Vietnam, en particulier les produits agricoles.

Le diplomate a affirmé que la coopération bilatérale dans le domaine des transports et du développement des infrastructures avait produit des résultats importants.

Les dirigeants chinois sont très intéressés par la construction de la ligne ferroviaire urbaine Cat Linh - Hà Dông, et ont exhorté l’entrepreneur général chinois à se rendre au Vietnam pour discuter en profondeur avec les agences vietnamiennes compétentes afin de surmonter les obstacles existants pour mettre le projet en service au plus tôt.

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a déclaré qu’il avait ordonné au ministère des Communications et des Transports et aux agences compétentes de travailler avec l’entrepreneur général chinois pour résoudre les problèmes en suspens afin de mettre le projet en service avec une sécurité assurée.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Le Vietnam compte faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030 Le Vietnam se fixe pour objectif de faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030, pour un développement durable, aidant le pays à figurer parmi les 30 premiers du monde en termes de compétitivité touristique, selon une stratégie de développement touristique d'ici 2030 récemment approuvée par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.