04/12/2018 17:31
Un trésor de pièces d'or rares a été découvert dans le port antique de Césarée (Nord d'Israël), probablement enfoui - et jamais récupéré - par son propriétaire pour le soustraire à la conquête de la ville par les Croisés il y a 900 ans.
>>Les archéologues israéliens présentent un rare masque vieux de 9.000 ans
>>Israël : les archéologues exhument un "penseur" de 4.000 ans

Des pièces d'or vieilles de 900 ans découvertes dans le port antique de Césarée dans le Nord d'Israël, le 3 décembre. Photo: AFP/VNA/CVN

Des fouilles ont permis d'exhumer il y a quelques jours un petit pot de bronze renfermant 24 pièces d'or et une boucle d'oreilles, placé entre deux pierres à côté d'un puits dans une ancienne maison, ont indiqué l'Autorité archéologique israélienne et plusieurs organisations impliquées dans la découverte.

Les pièces, présentées lundi à la presse et datant de la fin du XIe siècle "permettent de lier le trésor à la conquête de la ville par les Croisés en 1101, un des épisodes les plus dramatiques de l'histoire médiévale de la ville", disent dans un communiqué les directeurs des fouilles, Peter Gendelman et Mohammed Hatar. "Quelqu'un a dissimulé sa fortune en espérant la reprendre plus tard, mais n'est jamais revenu", disent-ils.

"Selon des sources écrites contemporaines, la plupart des habitants de Césarée ont été massacrés par l'armée de Baudouin Ier, alors roi de Jérusalem. Il est probable que le propriétaire du trésor et sa famille ont péri dans le massacre, ou ont été vendus comme esclaves, et n'ont jamais récupéré leur or", ajoutent-ils.

Selon Robert Kool, expert en numismatique pour l'Autorité archéologique israélienne, le trésor contient des pièces rares liées au règne de l'empereur byzantin Michel VII.

"Ces pièces ne circulaient pas localement et laissent présumer des contacts, et de possibles relations commerciales, entre Césarée et Constantinople (Byzance) à cette période", explique-t-il. "Une ou deux de ces pièces d'or équivalaient au salaire annuel d'un fermier, il est donc probable que la personne qui a caché le trésor était d'un milieu aisé ou pratiquait le commerce", ajoute-t-il.

Césarée, sur les bords de la Méditerranée, a été construite au 1er siècle av. J.-C par le roi de Judée Hérode 1er, nommé par les Romains.

Les vestiges importants des époques romaine et médiévale font de Césarée l'une des attractions d'Israël. Le site est aussi le lieu de nombreuses découvertes: en 2015, 2.000 pièces d'or vieilles de 1.000 ans avaient ainsi été retrouvées par des plongeurs, le plus important trésor numismatique mis au jour en Israël selon l'Autorité des antiquités.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Appliquer les TI pour dégager les difficultés du tourisme Au cours des dernières années, le tourisme a connu un taux de croissance plus élevé que celui de l’économie nationale. Cependant, il sera très difficile pour le secteur de maintenir son taux de croissance actuel car il est confronté à un certain nombre de lacunes en termes de politique de visa et d’infrastructures aériennes.