05/02/2021 19:33
À l'occasion du XIIIe Congrès national du Parti, qui s'est tenu à Hanoï entre le 25 janvier et 2 février, le correspondant de l’Agence vietnamienne d’Information en Algérie a eu un entretien avec le secrétaire général de l'Association d'amitié Algérie - Vietnam, Mohamed Berzig.
>>Un historien allemand souligne l’importance du Congrès pour le mouvement communiste
>>Le PC italien apprécie le succès du XIIIe Congrès national du PC vietnamien

Mohamed Berzig, secrétaire général de l'Association d'amitié Algérie - Vietnam.
Photo : Tân Dat/CVN

L'entretien entre le correspondant de l’Agence vietnamienne d’Information en Algérie et le secrétaire général de l'Association d'amitié Algérie - Vietnam, Mohamed Berzig, s’est déroulé autour du rôle du Parti communiste du Vietnam (PCV) pour le développement du pays durant ces dernières années, ainsi que les avantages et les défis auxquels notre pays doit faire face dans les temps à venir.

1. Comment estimez-vous le rôle du PCV dans la défense et la construction  du pays ces dernières années ?

Le rôle du PCV a toujours été primordial et de premier plan pour guider le Vietnam vers la construction et l’édification d’une société moderne axée sur le développement tout en renforçant le principe d’une économie de marché à orientation socialiste. Et ces dernières années, les résultats et objectifs tracés par le XIe congrès ont prouvé cela, malgré une situation dans le monde qui a évolué de manière complexe et imprévisible. Les différentes guerres locales, les conflits armés, le terrorisme, l’instabilité territoriale ou encore la menace omniprésente des hégémonistes chinois, sans oublier les calamités naturelles, les épidémies, les crises de l’énergie, la pollution de l’environnement et le changement climatique... sont tous devenus des problèmes affectant le monde entier. Malgré cet environnement hostile, cela n’a pas freiné le Vietnam, sous la direction clairvoyante du PCV, d’aller de l'avant et de surmonter tous les problèmes pouvant l’empêcher de renforcer ses acquis ainsi que d’améliorer son unité et son développement tout en renforçant la défense de son territoire.

Actuellement, le Vietnam est membre de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Il a su bien gérer la crise et briser l’encerclement et l’isolement économique, tout en entamant une nouvelle politique d’amitié et de partenariat avec les pays voisins et autres pays dans le monde. Le Vietnam a également normalisé ses relations avec la Chine, ce qui lui a permis de souffler pour renforcer et développer son économie et réussir son intégration à l’échelle internationale malgré la concurrence.

Le XIIe congrès dans ses résolutions a pris la décision importante de continuer d’élargir et de renforcer la portée, le champ et le degré d’intégration internationale, jusqu’à 2020 avec une vision à l’horizon 2030, conformément à sa stratégie de développement.

2. D’après-vous, quelles sont les réalisations après 35 ans de "Dôi Moi" (Renouveau) dans les domaines socio-économique et diplomatique du Vietnam, sous la direction du Parti communiste du Vietnam ?

Après 35 ans de "Dôi Moi" (Renouveau), sous la direction du PCV, le Vietnam a réalisé différents exploits : stabilité politique, développement, intégration à l’échelle internationale, ratification de différents accords d’amitiés, de coopération et de partenariat, notamment d’intégrations dans plusieurs organisations internationales telle que l’organisation mondiale du commerce (OMC), l’accord de libre-échange de l’ASEAN, forum de coopération économique Asie-pacifique (APEC) de 1998 ou encore l’accord de coopération Asie - Europe (ASEM) de 1996…

3. Comment estimez-vous la direction du Parti communiste du Vietnam au XIIe mandat ainsi que ses réalisations des cinq dernières années dans tous les domaines ?

L’intégration internationale, mettant en relief les atouts et possibilités de chaque région, a montré des résultats très positifs dans tous les domaines de la politique, de la défense, de la sécurité de la société, du développement de la culture, de la science et de la technologie, ainsi que de l’amélioration du bien-être du citoyen.

Le renforcement de l’unité du parti gouverne avec plus de démocratie et lutte contre la corruption et la bureaucratie, avec plus de clairvoyance et de lucidité.

4. D’après-vous, quelles sont la signification et l'importance du XIIIe Congrès du Parti communiste vietnamien qui a lieu du 25 janvier au 2 février ? Quelles sont les attentes du peuple vietnamien sur ce Congrès ?

Entretien avec Mohamed Berzi, secrétaire général de l'Association d'amitié Algérie - Vietnam, du correspondant de l’Agence vietnamienne d’Information en Algérie.
Photo : Tân Dat/CVN

Le XIIIe congrès est un tournant important et historique pour l’avenir prospère du Vietnam. Le PCV va aborder la rétrospective de plus de 35 ans de renouveau depuis 1986. Cela permettra aux membres du congrès d’évaluer dans tous les domaines les acquis et réalisations faites pour pouvoir tracer et fixer les objectifs à l’horizon 2030 pour un meilleur développement économique qualitatif et quantitatif dans l’espoir de placer le Vietnam parmi les pays émergents dans le monde et comme leader dans le Sud-Est asiatique.

5. Selon vous, quels sont les opportunités et les défis du Vietnam dans les temps à venir ?

D’après-moi, je pense que les défis importants, et les nombreuses opportunités, qu’attendent le Vietnam pourront être surmontés, exploités et réalisés grâce à la discipline et la rigueur du PCV toujours animé par le marxisme, le léninisme ainsi que les pensées de feu Hô Chi Minh. Et je suis certain que les résolutions du rapport de politique du comité central, enrichis des réalisations du XIIe congrès et des rapports des comités du parti de différentes régions du pays, ressortiront avec des objectifs de consolidation et de renforcement de l’unité du parti. Elles permettront de  guider le Vietnam vers un développement économique prospère pour le pays et une amélioration du bien-être des citoyens, sans oublier le renforcement de la défense nationale du territoire, de l’amélioration des relations extérieures et de lutte contre la corruption, le tout grâce au potentiel du génie créatif vietnamien. En somme, améliorer la santé, l’éducation et les sciences avec l’abnégation et la discipline du PCV.
      
Propos recueillis par Tân Dat/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre