13/07/2018 15:32
Ces dernières années, le programme "Théâtre éducatif" a attiré de nombreux étudiants ou d’anciens étudiants de l’Université Ouverte de Hô Chi Minh-Ville. Des étrangers ont aussi apporté leur aide afin de rehausser les compétences de ces apprentis comédiens.
>>Initier les jeunes au théâtre

Une scène de "Wuthering Heights".

Après le succès de la première saison, les inscriptions n’ont cessé d’augmenter. Des étudiants des Départements de littérature et d’anglais, mais aussi d’autres départements de l’Université Ouverte, forment la troupe. Des étrangers travaillant au Vietnam ont également apporté leur soutien, par exemple dans la pratique de l’anglais, des jeux de rôles.

L’enseignant Lê Quang Truc, initiateur du programme, a confié: "Dès le début, j’ai orienté ces activités vers divers objectifs, en particulier le caractère +sans frontière+. C’est non seulement un terrain de jeu pour les étudiants de mon école, mais aussi pour ceux d’autres établissements, ainsi que pour les  amoureux de l’anglais, de la littérature et du théâtre".

Le programme 2018 a ainsi accueilli quatre élèves venant des Lycées d’élite Lê Hông Phong, Nguyên Thuong Hiên et Lê Quy Dôn de Hô Chi Minh-Ville.  

Nguyên Minh Tuê, du Lycée d’élite Lê Hông Phong, a raconté: "Ma mère a écrit des articles sur ce programme. J’ai ainsi découvert qu’il s’agissait d’une méthode très intéressante pour pratiquer l’anglais et découvrir de grandes œuvres de la littérature mondiale. Cette année, je ne participe qu’à une petite activité en marge de cet événement. Mais je suis heureuse de cette expérience enrichissante".

Une enseignante étrangère joue un petit rôle dans la pièce "My Sister’s Keeper".

Pour sa part, la lycéenne Phan Ngô Yên Nhi a partagé: "Je viens de terminer un programme d’échange aux États-Unis. Sur recommandations de ma mère, j’ai décidé de participer à cet événement. Une expérience mémorable que j’espère réitérer l’année prochaine".

Le théâtre, une école de la vie

Grâce au "Théâtre éducatif", les étudiants ont pu améliorer leurs compétences en anglais, en communication, en diction, en travail de groupe, en expression corporelle...

Ngô Thi Kim Huong, principale du collège Nguyên Trung Truc (12e arrondissement), a expliqué: "J’ai découvert cette année cet excellent programme. Je pense qu’il serait intéressant de l’étendre aux collèges et lycées car il permettrait aux élèves d’apprendre l’anglais de manière ludique et vivante, mais aussi d’acquérir bien des compétences utiles dans leur future vie d’adulte".
Le théâtre et plus globalement les arts de la scène permettent en effet de mieux comprendre le monde, de mieux se connaître soi-même, de découvrir l’autre, d’apprendre le pouvoir des mots, de mieux connaître les passions humaines. Bref, une vraie école de la vie.

La lycéenne Nguyên Minh Tuê (centre) recueille les commentaires des spectateurs.

Pour l’enseignante en littérature Duong Doàn Hoàng Truc, "ce projet est conforme à l’objectif voulu par le secteur éducatif. Initier les jeunes au théâtre, c’est favoriser leur rencontre avec des textes, des métiers, des lieux, c’est les accompagner dans la construction du savoir, dans l’appropriation de codes, mais  c’est aussi leur donner l’occasion de s’essayer à une pratique qui engage le corps et les sens".

"L’objectif, c’est aussi l’approfondissement des connaissances des étudiants", selon Lê Quang Truc. "Il devrait s’adresser à tous les élèves tant au primaire qu’à l’université, pour les aider à approfondir leurs acquis en littérature et en anglais".

Dans l’avenir, s’il reçoit des soutiens financiers importants, ce programme pourra être déployé dans des régions reculées.
 
Texte et photos: Quang Châu/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
À la découverte de la vannerie des Nùng à Cao Bang

La salangane, poule aux œufs d’or de Côn Dao Côn Dao, en Mer Orientale, est un des fiefs des salanganes, ces sortes d’hirondelles marines qui produisent un nid de salive. Une denrée difficile à récolter qui se négocie à prix d’or en Asie.