16/01/2020 15:41
Le printemps est arrivé sur le bateau de secourisme 954 de la brigade 127 de la 5e zone navale. Même s’ils vivent loin du continent et dans des conditions difficiles, les gradés et les soldats accueillent ensemble et chaleureusement le Têt de l'Année du Rat.

>>Têt 2020 : activités à destination des soldats et des pêcheurs
>>Nguyên Xuân Phuc présente ses vœux aux soldats
 


Quelque deux semaines avant le Têt, l’ambiance est déjà festive sur le bateau de sauvetage 954. Les gradés et les soldats préparent le banh chung et le plateau à cinq fruits, les branches d’abricotiers et de pêchers envoyées du continent. Tout est prêt pour permettre aux soldats en mission de fêter joyeusement le Têt traditionnel. Le sous capitaine Lê Van Khiêm, explique : "Notre mission est spécifique et nous nous tenons prêts à intervenir toute l’année et 24 heures sur 24. Nous souhaitons offrir aux soldats un Têt heureux et festif pour les remercier d’accomplir leur mission avec dévouement".

Depuis plus de 20 ans, le sous capitaine Lê Van Khiêm fête le Têt sur le bateau avec ses compagnons d’armes. Malgré le manque de sa famille, Khiêm et tous les membres de l’équipage sont déterminés à garantir la sûreté des pêcheurs et la sécurité maritimes.

"Nous sommes heureux de célébrer Têt avec un peu d’avance. Nous sommes fiers de venir en aide aux pêcheurs en cas d’urgence".

C’est la première année que la première classe Mai Dang Bach fête le Têt sur un bateau et loin de sa famille. Si la nostalgie est présente, la fraternité de ses compagnons d’armes rend toutefois ce moment inoubliable:

"Je suis en mission ici depuis deux mois. Je suis très honoré de fêter le Nouvel An avec mes compagnons d’armes. L’ambiance est très chaleureuse. Tous les soldats se sont réunis pour préparer le banh chung".

Après près de deux ans de service militaire, le sergent Nguyên Van Duc est démobilisé. C’est la dernière fois qu’il fête le Nouvel An lunaire dans l’armée et son émotion est grande.

"Je suis heureux de retrouver ma famille mais triste également de quitter mes compagnons d’armes".

La joie et la solidarité entre les soldats chassent leur peine de ne pas être en famille. Ensemble, ils ont le sentiment de faire partie de la grande famille des soldats, prêts à secourir les pêcheurs et à défendre la souveraineté des îles de la Patrie.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

COVID-19 : des touristes sud-coréens à Dà Nang retournent à leur pays d’origine Sur la base de demandes de touristes sud-coréens et de propositions du consulat général de Répubique de Corée et des organes compétents, Dà Nang a rapatrié mardi soir 25 février 20 Sud-Coréens vers leur pays d’origine.