26/01/2020 14:13
En 2019, la province de Lang Son (Nord) a collecté plus de 8 milliards de dôngs (environ 345.000 dollars) et construit 230 maisons de "grande solidarité" à destination des foyers les plus démunis. Grâce à cette initiative, ces familles célèbreront en 2020 le Têt traditionnel en toute sérénité.
>>Le marché du Têt, une belle tradition des Vietnamiens
>>Chasse printanière, une vieille coutume villageoise des Thai
>>Cho Gò, le marché qui se tient uniquement le Jour de l’An

Le programme d’aide au logement en faveur des ménages démunis permet aux personnes à très faibles revenus de sortir de la pauvreté. 
Photo : Nguyên Nam/VNA/CVN


La famille de Nông Van Bao, qui habite la commune de Tân Liên, dans le district de Cao Lôc, accueillera le Têt du Rat dans la joie. Il y a encore peu de temps, il vivait dans une maison vétuste et sans confort, mais grâce aux 30 millions de dôngs qui lui ont été offerts par l’antenne du Front de la Patrie du district, il possède aujourd’hui une maison neuve et confortable de 55m2.

"Depuis toujours, je vivais dans une maison délabrée. Ma famille n’avait ni les moyens d’en construire une autre ni l’argent pour procéder aux réparations. Nous remercions sincèrement le Parti et l’État pour leur aide. Je vais me lancer dans la riziculture et la culture maraîchère pour sortir de la pauvreté", dit Nông Van Bao.

Vi Van Dan, un habitant de Quang Lac, dans la ville de Lang Son, est aussi très heureux d’avoir un nouveau logis. Grâce à l’aide des autorités, il a pu construire, en juillet 2019, une maison en dur de 70m2 pour remplacer l’ancienne qui risquait de s’effondrer à tout moment. Aujourd’hui, sa famille est à l’abri des intempéries.

"Auparavant, quand il pleuvait, ma maison était toute mouillée. Nous nous sentons à l’abri dans notre nouvelle maison. Cela m’encourage à faire des efforts pour payer ma dette et nourrir ma famille", confie-t-il.

Le programme d’aide au logement en faveur des ménages démunis permet aux personnes à très faibles revenus de sortir de la pauvreté. Il illustre aussi la tradition d’entraide et de solidarité du peuple vietnamien à l’égard des personnes vulnérables et la volonté des autorités d’aider les plus indigents.

"Au début de l’année, nous avons lancé un programme de collecte de fonds en faveur des personnes en situation précaire. Nous nous efforçons de faire en sorte que personne ne soit laissé derrière", explique Nguyên Văn Chung, vice-président de l’antenne du Front de la Patrie de la province de Lang Son.

Des centaines de familles démunies de la province de Lang Son fêteront, cette année, le Nouvel an traditionnel dans des maisons confortables. Le succès de ce programme est le résultat de la mobilisation de tout le système politique, du niveau central au niveau local, des entreprises, mais aussi de la société toute entière. 

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Le Centre du Vietnam reste une destination sûre Alors que de nombreuses localités ont suspendu leurs activités touristiques pour prévenir les infections respiratoires aiguës causées par la nouvelle souche du coronavirus (COVID-19), le Centre du Vietnam fait des efforts pour assurer la sécurité pour accueillir les voyageurs, avec des mesures pour consolider son image de destination sûre.