26/02/2019 18:39
Zi Bazaar, une start-up fondée par les anciens Vietnamiens de France, vient de produire un tapis artisanal en l’honneur de l’événement historique qu’est le Sommet États-Unis - RPDC à Hanoï.
Le tapis artisanal commémoratif est fait de soie persane et de safran de Kashmir chez Zi Bazaar. Photo : ZB/CVN

Fondée en 2018 par les anciens étudiants vietnamiens en France, Zi Bazaar est une des rares marques vietnamiennes qui distribue des produits authentiques d’Asie Centrale. Ces produits consistent en des tapis persans, turcs ou uzbeks, des safrans d’Iran et du Kashmir, des foulards de Pashmina et d’autres objets artisanaux...

Les produits de Zi Bazaar sont sélectionnés sur place, chez des producteurs connus de la région. Pour assurer leur approvisionnement, les fondateurs ont aussi connaissance des matériaux utilisés et des étapes de production, du choix des matières premières jusqu’au tissage, de la vérification de chaque point de suture jusqu’à l’emballage du produit fini.

Un foulard de Pashmina, un type de cachemire produit au Kashmir.
Photo : ZB/CVN

"Au début, il n’était pas facile de convaincre les clients de choisir nos produits car le prix moyen reste élevé et leur style persan est méconnu au Vietnam, a expliqué Nguyên Thanh Huong, co-fondatrice de Zi Bazaar. Nous avons beaucoup de clients étrangers qui viennent pour acheter mais aussi pour recevoir des conseils sur chaque produit."

Un tisseur à Kashmir.   Photo: ZB/CVN

En réalité, cette marque est le premier choix des hôtels et organisateurs vietnamiens lors des évènements culturels. Récemment, ces produits se sont aussi exportés à l’étranger. Outre son aspect purement commercial, Zi Bazaar voudrait raconter des histoires et faire découvrir les cultures d’Asie centrale à travers chaque produit.

À l’occasion du sommet États-Unis - RPDC à Hanoï, Zi Bazaar vient de produire un tapis en soie persane et en safran du Kashmir. Un programme de promotion exceptionnel est également lancé jusqu’au 8 mars. Il se compose de cadeaux de valeur pour des clients arborant une coupe ou un prénom ressemblant à ceux des leaders américain et nord-coréen. Chaque visiteur reçoit aussi un ticket pour un tirage au sort dont le gros lot est du thé au safran iranien en accès illimité pendant un an, à la condition qu’un traité de paix soit signé à Hanoï.

Dang Quôc Long (centre), co-fondateur de Zi Bazaar, avec ses amis français.
Photo : ZB/CVN

Rendez-vous au Zi Bazaar pour goûter ce délicieux thé et vivre des moments inédits avec la culture d’Asie centrale.
 
Dang Duong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le 2e programme de promotion du tourisme : l’accent mis sur la sécurité Une conférence co-organisée par l’Administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV), le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme et le journal en ligne VnExpress à Hanoi le 24 septembre s’est focalisée sur le thème "Stimuler la demande touristique – Expérimenter un Vietnam sûr et attrayant".