24/05/2020 08:03
Les grands noms de la musique du Vietnam laissent peu à peu la place à de nouveaux visages de plus en plus prisés par le public. Des talents qui s’affirment depuis quelques années.
>>15e prix "Công hiên" : quadruple consécration pour Hoàng Thùy Linh
>>Un clip de Son Tùng M-TP déferle sur YouTube de plusieurs pays

Hoàng Thùy Linh, la grande gagnante du prix "Công Hiên" 2020.
Photo : TTVH/CVN

La vie musicale nationale en 2019 a été marquée par une série d’événements musicaux, de chansons et de clips vidéo qui ont mérité l’estime du public. Certains ont émergé tels de nouvelles stars grâce à leurs produits créant parfois la "fièvre", affirmant ainsi le talent et la créativité sans limite de la nouvelle génération.

Si l’on se réfère aujourd’hui à la liste des chanteurs en activité du pays, il semble que les artistes chevronnés soient de plus en plus en retrait de la scène pour laisser la place à la relève. Parmi eux, citons les "live shows" individuels les plus marquants et impressionnants tels que I am Diva (Je suis une Diva) de Thu Minh, Truyên ngan (Récit) de Hà Anh Tuân, Chang phai tình co (Ce n’est pas un hasard) de Uyên Linh et Lân Nha, ou encore Inner Me de Vu Cát Tuong...

Le compositeur Phan Manh Quynh et la jeune chanteuse AMEE.
Photo : TTVH/CVN

En termes de clips vidéo, diffusés pour l’essentiel sur Internet, les propriétaires de produits s’élevant à plusieurs millions de vues en 2019 sont en majorité de jeunes artistes à l’image de Jack et K-ICM avec leurs tubes Bac phân (Sort malchanceux, 280 millions de vues), Sóng gió (Orage, 267 millions), Hông nhan (La belle, 195 millions) ; le chanteur Son Tùng M-TP avec Hay trao cho anh (Donne-moi, 181 millions) ; le couple Big Daddy et Emily avec Muon ruou to tinh (De l’alcool pour de l’amour, 138 millions).

Den Vâu (de son vrai nom Nguyên Duc Cuong), étoile montante de la musique "underground" et du rap, a lui aussi diffusé de nombreux hits grandement appréciés du public dont Muoi nam (Dix ans), Hai triêu nam (Deux millions d’années), Lôi nho (Petite ruelle) et Cam on (Remerciement)...

Le rêve à portée de main

Le rappeur Den Vâu. NZ/CVN
Les artistes nés dans les années 1990 comme Min, Bich Phuong, Ngô Kiên Huy ont, eux aussi, eu une année 2019 inoubliable où leurs contributions à la musique vietnamienne ont parfois atteint le sommet des classements sur YouTube et autres plates-formes en ligne. Travail d’arrache-pied, lancement de produits, activités et performances fréquentes leur permettent d’inscrire leurs noms sur la liste des nominations pour divers prix de prestige du pays.

Le "Mai Vàng", prix annuel  de la Fleur d’abricot d’or, qui met à l’honneur les artistes remarquables de l’année, a notamment témoigné de la réussite de figures telles que Den Vâu, Noo Phuoc Thinh, Phan Manh Quynh et Soobin Hoàng Son, pour ne citer qu’eux.

Lors du prix "Công Hiên" 2020, considéré comme les "Grammy" du Vietnam, on a pu constater une interférence entre les générations. Il n’est exagéré de dire que Kata Trân, Thinh Kainz et Dat G insufflent un nouveau vent à la scène musicale du pays. En particulier, Hoàng Thùy Linh et Son Tùng M-TP sont les deux stars ayant reçu le plus de récompenses lors des "Công Hiên" 2020. Et lorsque Hoàng Thùy Linh fut appelée sur scène pour recevoir les prix de "Vidéo musicale de l’année", "Chanson de l’année", "Album de l’année" et "Artiste de l’année", la chanteuse a exprimé que "ce prix a toujours été mon rêve. Ce n’est pas facile d’être nominée aux +Công Hiên+. Cela reflète naturellement les efforts en amont mais revêt également une signification pour le développement et la mutation du milieu de la musique nationale", a-t-elle partagé.

Thinh Kainz, membre du groupe DTAP et auteur la chanson à succès Dê Mi nói cho mà nghe (Laisse Mi te dire), n’a pas caché sa surprise en recevant le prix. "Étant compositeur, je ne cherche pas la gloire. La seule chose qui m’importe est que ma composition ait conquit le public", a partagé Kainz avec fierté.

Jack et K-ICM. Photo : K14/CVN
Le journaliste Ngô Bá Luc estime que l’année 2019 a marqué un tournant pour la Vpop (pop vietnamienne), car les artistes ont su exploiter les valeurs culturelles traditionnelles tout en contribuant à ouvrir une nouvelle orientation pour l’industrie musicale vietnamienne.

Ce domaine se développe rapidement avec un attrait notable du public. "Certains artistes s’affirment par leur talent et leurs efforts incessants, alors que d’autres s’élèvent grâce à leur sensibilité à l’égard des changements de l’époque et au soutien d’une équipe professionnelle", a affirmé le journaliste Nguyên Manh Hà.

L’émergence de nouveaux noms dans les palmarès ou prix majeurs est la réponse aux efforts, au courage et à la créativité de cette jeune génération musicale. C’est grâce à leur passion et leur détermination inépuisables que leur rêve est à portée de main.

Thu Hà/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Faire de Mui Né une destination de premier rang en Asie-Pacifique d’ici 2030 Se concentrer sur l'amélioration du système d'infrastructures et l'attraction des investisseurs pour faire du site touristique national de Mui Né en une destination de premier rang en Asie-Pacifique d'ici 2030. Tel est l'une des objectifs importants du projet d’"Orientation du développement touristique dans la province centrale de Binh Thuân d’ici 2025 et vision 2030".