01/09/2018 16:43
La réunion des chefs d'État russe, turc et iranien consacrée à la résolution de la crise syrienne est prévue pour le 7 septembre à Téhéran, a déclaré vendredi 31 août le porte-parole du Kremlin, Dimitri Peskov.
>>La Russie, l'Iran et la Turquie préparent une conférence de dialogue national syrien
>>La Russie et la Turquie réfléchissent à une opération antiterroriste en Syrie, selon Lavrov
>>La Turquie et la Russie promettent de renforcer le partenariat stratégique

Le président russe Vladimir Poutine (centre) et ses homologues iranien Hassan Rohani (gauche) et turc Recep Tayyip Erdogan en novembre 2017 en Russie.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Nous avons reçu des informations de la partie iranienne : ils (...) organiseront cette réunion trilatérale à Téhéran", a fait savoir M. Peskov cité par l'agence de presse TASS.

D'après de précédentes informations, la réunion entre le président russe Vladimir Poutine, le président turc Recep Tayyip Erdogan et le président iranien Hassan Rohani sur la Syrie devait se tenir à Tabriz, ville du Nord de l'Iran.

Les trois pays sont garants de l'accord de cessez-le-feu en Syrie et assurent la médiation dans le processus de paix syrien depuis 2016. Le gouvernement syrien, appuyé par la Russie, veut éliminer les combattants qui contrôlent la province d'Idlib depuis 2017.

Après des discussions vendredi 24 août à Moscou, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et son homologue turc, Mevlüt Cavusoglu, ont souligné le besoin de séparer les terroristes des civils et de l'opposition modérée à Idlib.

Ankara craint qu'une opération militaire dans cette province syrienne située à sa frontière ne provoque une vague de réfugiés en Turquie. M. Peskov a ajouté que MM. Poutine et Erdogan pourraient organiser une réunion séparée en marge du sommet. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Les voyagistes anticipent une forte hausse des commandes au Têt Les voyagistes basés à Hanoi tablent sur une croissance de 30% du nombre de touristes durant les fêtes de fin d’année, les gens profitant de 4 jours fériés au Nouvel An occidental et 9 autres au Nouvel An lunaire pour prendre leurs vacances.