18/06/2020 18:50
Le site web Watson.ch de la Suisse vient de publier un article soulignant que la transparence de l'information et la solidarité du peuple ont contribué au succès du Vietnam dans la lutte contre la pandémie de COVID-19.
>>Banque mondiale : le Vietnam, une "étoile brillante dans le ciel sombre du COVID-19"
>>Un média allemand analyse les succès du Vietnam
>>La presse indonésienne loue les mesures anti-COVID-19 du Vietnam

 
Le Vietnam n'a jusqu'à présent enregistré que plus de 300 cas de COVID-19, sans aucun décès.
 
Photo : VNA/CVN


Le site web Watson.ch de la Suisse vient de publier un article (https://www.watson.ch/international/coronavirus/443456318-corona-vietnam-brachte-das-virus-unter-kontrolle) soulignant que la transparence de l'information et la solidarité du peuple ont contribué au succès du Vietnam dans la lutte contre la pandémie de COVID-19.

Dans son article, son auteur Reto Fehr a cité à plusieurs reprises Peter Jenni, qui a vécu au Vietnam pendant de nombreuses années.

Selon l'article, la situation était initialement mauvaise pour le Vietnam car ce pays partage une longue frontière avec la Chine où la maladie du coronavirus a d'abord éclaté, et les Chinois figurent parmi les plus grands groupes de touristes étrangers au Vietnam.

Pourtant, avec les quatre mesures sur place que le Vietnam a prises pour lutter contre le COVID-19, le Vietnam est devenu l'un des pays exemplaires dans ce combat contre la pandémie.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le Vietnam n'a jusqu'à présent enregistré que plus de 300 cas de COVID-19, sans aucun décès. Le pays a traversé plus de 60 jours consécutifs sans nouvelles infections dans la communauté, tandis que les cas importés ont été immédiatement mis en quarantaine pendant 14 jours dès leur arrivée.

L'article a cité quatre raisons pour lesquelles le Vietnam a réussi à contenir la pandémie, affirmant que le gouvernement vietnamien a rapidement pris des mesures de contrôle juste après la découverte des premiers cas.

Le Vietnam a été le premier pays à appliquer une quarantaine de masse après la Chine, selon l’article.

L'article a cité le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc disant que le gouvernement vietnamien était prêt à accepter certaines pertes économiques pour protéger la vie de son peuple.

Selon l'article, le Vietnam a fourni des informations claires et transparentes sur la situation de la maladie lors de conférences de presse quotidiennes. Des journaux, médias sociaux et même des messages téléphoniques ont été utilisés à cette fin, a-t-il ajouté.

Les mesures prises par le gouvernement ont été strictement respectées par le peuple, a-t-il noté, affirmant que l'esprit de solidarité était l'une des raisons du succès du Vietnam dans le combat contre la pandémie.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.