23/08/2018 10:11
Le lanceur européen Vega a décollé mercredi soir 22 août du centre spatial de Kourou en Guyane française pour mettre sur orbite un satellite destiné à la mesure des vents sur l'ensemble du globe, a indiqué Arianespace.
Cette image transmise par l'Agence spatiale européenne (ESA) le 21 août, montre une représentation numérique du satellite éolien Aeolus.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le lancement a eu lieu comme prévu à 21h20 GMT. La masse au décollage représente 1.357 kg. La mission doit durer environ 55 minutes du décollage à la séparation du satellite, rapporte l'AFP.

Le lanceur doit placer en orbite à une altitude de 320 km le satellite Aeolus (baptisé comme le dieu du vent de la Grèce antique), qui mesurera les vents sur l'ensemble du globe pour le compte de l'Europe dans le cadre du programme Copernicus.

Aeolus étudiera les vents grâce à un instrument nommé Aladin, un lidar doppler de technologie laser. "Aeolus est le 1er satellite d'observation des vents de l'atmosphère terrestre par technologie laser", a indiqué le Centre national d'études spatiales (Cnes) sur son site internet.

Le satellite, dont la mission est fixée à trois ans, devra permettre d'améliorer les prévisions météorologiques et les connaissances du climat. Le vol Vega avait été reporté de 24 heures en raison de "conditions météorologiques défavorables au-dessus du centre spatial guyanais", avait indiqué mardi 21 août Arianespace.

Le tir est le cinquième de l'année depuis le centre spatial guyanais (CSG), le premier de l'année pour Vega. Le programme Copernicus de l'Union européenne a pour objectif la surveillance de l'environnement.

APS/VNA/CVN

 


 

 


 


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.