21/06/2018 16:49

>>Le Gabon veut plus de flexibilité dans son code pétrolier

Un salon international de la filière bois en Afrique centrale placé sous le signe de "l'industrialisation" se tient depuis mercredi 20 juin à Libreville. L'ouverture du salon qui rassemble pendant trois jours une centaine d'exposants de 30 pays, s'est déroulée en présence du président gabonais Ali Bongo Ondimba. À cette occasion, le président Bongo a estimé que la filière bois devrait passer d'un "modèle de rente à un modèle productif". En Afrique, le Gabon a été l'un des pays précurseurs de l'interdiction de l'exportations de grumes, mise en vigueur en 2010, une mesure qui encourage l'industrialisation. Ce choix "n'était pas sans risques", selon M. Bongo. La préservation de l'environnement est un autre enjeu du secteur forestier mis en avant par M. Bongo qui pense que l'exploitation forestière et le développement durable sont compatibles. Le Gabon est recouvert à environ 85% de forêts et exporte une soixantaine d'essences vers l'Asie, l'Europe et le Moyen-Orient. Les demandes à l'export sont en augmentation et les acteurs asiatiques de plus en plus nombreux, selon les économistes. Le marché local absorbe quant à lui entre 5% et 10% de la production.

APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Hanoï se tourne vers un tourisme L’Association du tourisme de Hanoï s’emploie à promouvoir un environnement sans fumée de tabac dans les restaurants, les hôtels et les lieux touristiques de la capitale.