17/10/2018 22:38
>>L'intelligence artificielle de Google s'implante à Paris
>>Plus d'un Allemand sur quatre considère l'IA plus comme un risque que comme un bénéfice

Un robot est venu témoigner mardi 16 octobre devant la commission parlementaire britannique sur l'éducation, une première au Royaume-Uni. Pepper, un robot à la taille de guêpe tout blanc, à l'exception d'une tablette d'ordinateur greffée sur la poitrine, a été invité par les parlementaires à répondre à quelques questions simples et visiblement préparées lors de cette séance consacrée à l'intelligence artificielle et la "4e révolution industrielle". Pepper s'est d'abord présenté, déclarant: "Mon nom est Pepper et je suis un robot résidant à l'université de Middlesex". À la question de savoir si l'homme aurait encore une place dans un monde où l'intelligence artificielle serait omnipotente, Pepper a répondu d'une voix douce et rassurante: "Les robots auront un rôle important, mais nous aurons toujours besoin des compétences propres aux humains: détecter, concevoir et mettre en valeur la technologie". "Nous aurons besoin de gens qui peuvent repérer des idées et penser au-delà des divisions traditionnelles secteur par secteur", a encore répondu le robot. Après cette intervention, Pepper s'est contenté d'écouter le reste du débat, tournant la tête vers les orateurs.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.