30/05/2018 08:49
Le haut responsable des Nations unies pour les affaires humanitaires a exprimé mardi 29 mai ses préoccupations sur la situation humanitaire et de sécurité à Idlib en Syrie.
>>Syrie: cinq morts dans un attentat à la voiture piégée à Idlib
>>Syrie: frappes contre des positions du gouvernant, démenti de la coalition

Un coin de Damas ravagé par la guerre. Photo: Xinhua/VNA/CVN

"La situation à Idlib est alarmante, avec des frappes aériennes, des affrontements entre groupes armés, une surpopulation et des services essentiels sous tension, ce qui aggrave les souffrances des personnes déplacées qui y ont fui comme des communautés d'accueil", a déclaré au Conseil de sécurité Mark Lowcock, secrétaire général adjoint de l'ONU et Coordonnateur des secours d'urgence.

Plus de 80.000 nouvelles personnes déplacées sont arrivées à Idlib depuis mars. Pour faire face à l'augmentation des besoins dans le gouvernorat du Nord, il a fallu rediriger des ressources d'autres activités, a-t-il indiqué.

Un grand nombre des nouveaux arrivés récents à Idlib proviennent de la région rurale de Homs dans le Nord du pays. Près de 35.000 personnes ont été évacuées de cette zone au Sud en début de ce mois, suite à une escalade importante du conflit, a rappelé M. Lowcock.

Un convoi impliquant plusieurs agences, le premier depuis plus de deux mois, doit se rendre dans la région rurale de Homs dans le Nord du pays mercredi 30 mai, pour apporter une aide pour près de 93.000 personnes, après avoir reçu des lettres de facilitation des autorités syriennes dimanche 27 mai. 
 
Xinhua/VNA/CVN 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.