03/09/2016 14:22
Illustrations de presse ou croquis, les œuvres très variées de Bùi Xuân Phai ont fait notamment le bonheur du collectionneur Nguyên Manh Phuc. Pour leur redonner vie, il les a compilées dans un recueil qui vient d’être publié.
Une des illustrations de Bùi Xuân Phai appartenant à la collection de Nguyên
Manh Phuc. 
Archives/CVN

Dans son livre Bùi Xuân Phai – croquis et illustrations, Nguyên Manh Phuc présente plus de 200 dessins d’illustration et croquis créés par le peintre Bùi Xuân Phai, l’un des quatre grands derniers noms de l’École supérieure des beaux-arts d’Indochine (aujourd’hui l’Université des beaux-arts du Vietnam).

Surnommé le « génie » du portrait de son vivant, Bùi Xuân Phai (1920-1988) a particulièrement excellé dans l’art de croquer des autoportraits, mais surtout ses proches et ses amis venus de tous les horizons. Le collectionneur Nguyên Ba Dam, le photographe Trân Van Luu et le poète Vu Dinh Liên ont souvent été ses sources d’inspiration.

Sur d’autres œuvres, on retrouve Duc Minh (également appelé Bùi Dinh Than), un homme d’affaires qui vécut pendant la période de la colonisation française, l’écrivain Nguyên Tuân, le peintre Nguyên Sang, le poète Doan Phu Tu, le dramaturge Luu Quang Vu ou encore la poètesse Xuân Quynh.

Faire découvrir l’étendue de son talent

Des portraits simples, épurés, mais si expressifs. Bùi Xuân Phai s’était aussi illustré dans le dessin de presse et les vignettes, notamment dans les colonnes du journal Van nghê (Lettres et Arts).

Nguyên Manh Phuc avait en sa possession deux ouvrages regroupant les croquis et les illustrations de l’artiste, qu’il a offerts par la suite à deux autres collectionneurs, Tô Ninh et Viêt Chiên. Le recueil de ce dernier comportait principalement des dessins réalisés pendant le séjour de l’artiste dans la province de Thanh Hoa en 1965.

Passionné par les objets anciens et les beaux-arts, Nguyên Manh Phuc s’est naturellement tourné vers les peintures et les statues. Il s’est mis en « chasse » des œuvres des peintres de l’École supérieure de beaux-arts d’Indochine, à l’instar de Mai Trung Thu, Dô Dinh Hiêp, Hoàng Lâp Ngôn ou encore Tô Ngoc Vân. Il s’est mis à collectionner les peintures de Bùi Xuân Phai en 1990. 

«Je voudrais présenter au public une facette particulièrement remarquable de ce artiste. J’espère qu’à travers cet ouvrage, les amateurs de beaux-arts ainsi que ce ceux qui aiment ses œuvres pourront mieux le connaître», confie Nguyên Manh Phuc.

Mai Quynh/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

La Fête La Fête "Couleurs du printemps dans tout le pays" se tiendra du 24 au 25 février au Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam à Dông Mô (Hanoï), a informé le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme.