30/03/2020 16:36
Les autorités de Jakarta-Ouest ont bloqué samedi 28 mars une mosquée et mis en quarantaine 183 musulmans après que trois d'entre eux ont été testés positifs au coronavirus.
>>Six pays appellent la coopération internationale pour vaincre le COVID-19
>>COVID-19 : situation de l’épidémie en certains pays en Asie du Sud-Est

Des participants à un rassemblement musulman à Jakarta-Ouest sont transférés samedi 28 mars à un centre de quarantaine.
Photo : Antara/VNA/CVN

Selon Antara, Agence de presse d'Indonésie, ces personnes qui incluent 78 citoyens étrangers venus du Bangladesh, du Sri Lanka, de Thaïlande, de Palestine et du Pakistan, ont fait un pèlerinage à la mosquée Jammi à Taman Sari.

Le maire de Jakarta-Ouest, Rustam Effendi, a déclaré que toutes les 183 personnes à l'intérieur de la mosquée Jammi avaient été évacuées et transportées à un hôpital de campagne au centre de Jakarta.

Les informations concernant les cas confirmés parmi les participants ont suscité une panique généralisée dans le quartier et ont incité les autorités à déployer des policiers et des soldats pour empêcher quiconque dans la mosquée de partir.

Les autorités de Jakarta ont annoncé une urgence et imposé des restrictions sur les voyages et les rassemblements publics au milieu de la propagation rapide de la pandémie de COVID-19 dans la capitale.

Jakarta est considéré comme épicentre de l'épidémie en Indonésie avec 701 cas confirmés et 67 décès jusqu’au dimanche 29 mars sur le nombre total au niveau national de 1.285 cas positifs et 114 décès.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Quang Tri souhaite relancer le tourisme après la distanciation sociale Le tourisme maritime et insulaire de la province de Quang Tri commence doucement à se remettre sur pied à la suite de la longue période de distanciation sociale causée par la pandémie de COVID-19. Plusieurs sites touristiques rouvrent leurs portes afin d’accueillir les visiteurs.