24/03/2021 22:16
>>L'État de New York enregistre 4.470 hospitalisations liées au COVID-19
>>New York rend hommage à ses 30.000 morts du COVID-19

La réponse chaotique à la pandémie de COVID-19 aux États-Unis en 2020 a entraîné des conséquences terribles, selon le Rapport sur les violations des droits de l'homme aux États-Unis en 2020, qui a été publié mercredi 24 mars. Avec une population de moins de 5% du total mondial, les États-Unis représentaient plus de 25% de tous les cas confirmés et près de 20% des décès à la fin du mois de février, indique le rapport publié par le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'État. Le rapport cite l'épidémiologiste et ancien chef des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies, William Foege, qui a qualifié la pandémie de "massacre" pour les États-Unis. Les dirigeants nationaux des États-Unis de l'époque-là ont ignoré les avertissements des experts, minimisé la gravité de la pandémie, et diffusé des signaux trompeurs au public, note-t-il. En outre, le rapport souligne que les États-Unis ont été trop lents à verrouiller les villes et à limiter les contacts sociaux, mais trop pressés de relancer l'économie en raison de préoccupations politiques. Il résume également une plus grande menace d'infection pour les groupes vulnérables aux États-Unis, y compris les personnes âgées, les pauvres, les handicapés, les sans-abri et les détenus. Selon le rapport, la pandémie hors de contrôle a exercé une pression psychologique sur les Américains, laissant les gens stressés et isolés.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Une palette de programmes promotionnels chez Saigontourist Les établissements membres de Saigontourist proposent des programmes promotionnels du 1er avril au 30 juin. Des réductions allant jusqu’à 60% sont appliquées sur les tarifs de chambres, en plus d’autres services à prix cassés.