29/06/2022 18:46
>>L'UNICEF appelle à éviter une hausse des décès d'enfants en Afrique de l'Est
>>L'UNICEF "profondément bouleversée" par l'incendie de l'hôpital de Tivaouane
>>L’UNICEF appelle à agir pour protéger les enfants après la fusillade au Texas

Entre 2005 et 2020, les Nations unies ont constaté plus de 266.000 graves violations commises contre des enfants dans plus de 30 situations de conflit à travers le monde, a déclaré mardi 28 juin le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) dans un nouveau rapport. Ces violations ont été commises contre des enfants par diverses parties belligérantes en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie et en Amérique latine, indique le rapport. Le document précise qu'entre 2005 et 2020, plus de 104.100 enfants ont été tués ou mutilés dans des situations de conflit armé. Plus de 93.000 enfants ont été recrutés et utilisés par des parties au conflit, et au moins 25.700 enfants ont été enlevés par des parties au conflit, ajoute le rapport. Intitulé "Les enfants dans les conflits armés depuis 25 ans - Agir pour protéger les enfants pendant les guerres", le rapport expose l'impact des conflits sur les enfants, tout en présentant les principales tendances des violations commises à travers le monde et au fil du temps. "Ce rapport met en lumière dans les termes les plus crus l'incapacité du monde à protéger ses enfants des violations graves en période de conflit armé", a déclaré dans un communiqué de presse la directrice générale de l'UNICEF, Catherine Russell. "Ces graves violations détruisent les enfants, les familles et les communautés. Elles déchirent le tissu social, rendant encore plus difficiles le rétablissement et le maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité. Nous devons refuser d'accepter que les violences faites aux enfants soient une conséquence inévitable de la guerre", a-t-elle affirmé.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Croisière sur la baie de Ha Long avec des étudiants francophones

Saigontourist, principal artisan du Le président du Conseil des membres de Saigontourist, Pham Huy Binh, a demandé à ses cadres et employés de tout mettre en œuvre pour relancer l’industrie touristique et développer l’économie nationale.