09/09/2019 09:00
Un puissant typhon accompagné de vents et de pluies record s'est abattu dans la nuit de dimanche 8 septembre à lundi 9 septembre sur la région de Tokyo, entraînant des consignes d'évacuation massives, des coupures de courant, quelques dégâts matériels et des interruptions de transport.

>>Le typhon Lekima provoque des marées de tempête sur les côtes orientales de Chine
>>Japon: le typhon Trami fait au moins quatre morts et une centaine de blessés
>>Japon: le typhon Trami laisse au moins deux morts et une centaine de blessés
 

 
Un homme se déplace à vélo à Tokyo, la capitale japonaise frappée par le typhon Faxai le 9 septembre.  Photo: AFP/VNA/CVN


Accompagné de rafales de vent pouvant atteindre 216 km/h, le typhon Faxai a accosté le long de Chiba, au sud-est de la capitale, après avoir franchi la baie de Tokyo.

Les autorités ont émis des recommandations d'évacuation, non obligatoires, pour plus de 390.000 personnes. Des directives plus fortes de rejoindre un refuge (sans caractère obligatoire non plus) ont également été données à plusieurs milliers de personnes.

Des arrondissements de la capitale ont décidé de laisser les écoles fermées lundi en raison des risques liés au vent qui devrait rester fort même après le passage du typhon, entraînant des riques de chute d'objets.

Lundi matin 9 septembre, près de 900.000 clients étaient privés de courant dans le périmètre desservi par Tokyo Electric Power (Tepco), principalement dans la préfecture de Chiba, limitrophe de celle de Tokyo.

Des maisons ont été endommagées dans la région sud de Shizuoka selon les médias, ainsi qu'à Tokyo, a constaté une journaliste de l'AFP.

Des images de télévision ont montré l'immense toit d'une station service s'effondrant à Tateyama, au sud de Tokyo.

Quelques dégâts ont aussi été constatés sur des voies ferrées, dont une chute d'arbre sur une ligne reliant Tokyo à la banlieue sud, en direction de Yokohama.

Peu de blessés ont cependant été rapportés.

"Soyez en état d'alerte face aux risques de rafales et de fortes vagues. Soyez vigilants quant aux glissements de terrain, inondations et rivières en crue", a déclaré l'Agence météorologique dans un communiqué.

Même si le typhon est déjà passé, les autorités appellent à éviter de sortir autant que possible, les rafales continuant.

La compagnie de transport ferroviaire Central Japan Railway Company a annulé une centaine de trains à grande vitesse reliant Tokyo aux villes du centre et de l'ouest du Japon, mais le service a repris lundi matin 9 septembre peu avant 08hOO (dimanche 23h00 GMT). Des ferries opérant dans la baie de Tokyo avaient également été supprimés.

East Japan Railway, le plus grand opérateur ferroviaire de la capitale, a décidé de suspendre lundi matin 9 septembre toutes les lignes de la zone métropolitaine de Tokyo jusqu'à environ 8 heures ou au-delà.

La ligne circulaire Yamanote, une des plus fréquentées aux heures de pointe, ne reprendra pas avant 09h00 (00h00 GMT), a notamment prévenu la compagnie.

"Nous devons inspecter les voies et vérifier d'éventuels dommages", a déclaré un porte-parole de la compagnie à l'AFP.

Les millions de travailleurs qui empruntent ces lignes chaque matin vont devoir patienter.

Plusieurs centaines de vols ont aussi été annulés, affectant des milliers de passagers.

Routes fermées 

Certaines autoroutes côtières ont été fermées à l'ouest de la capitale, à Kanagawa.

Dimanche 8 septembre, huit surfeurs ont été secourus au large de Shizuoka, au sud-ouest de Tokyo, après avoir été emportés vers le large, ont indiqué les autorités locales.

L'arrivée de Faxai sur Tokyo coïncide avec celle, prévue, des équipes devant participer à la Coupe du monde de rugby, qui démarre le 20 septembre.

L'équipe de France a atterri et a pu rejoindre son camp d'entraînement près du Mont Fuji juste avant l'arrivée du typhon.

Ce 15e typhon de l'année en Asie se situait lundi matin 9 septembre vers 07h00 locale (dimanche 22h00 GMT) au nord-est de Tokyo, sur la préfecture d'Ibaraki et devrait poursuivre sa route dans la même direction vers le Pacifique.

Il se déplace à 25 km/heure, une vitesse assez lente qui explique qu'il ait perturbé la région de la capitale durant de longues heures.

Le Japon est habitué aux typhons et aux tempêtes tropicales durant la fin de l'été et l'automne.


À la mi-août, le puissant cyclone tropical Krosa a frappé l'ouest du pays, avec des vents violents et des pluies torrentielles qui ont fait un mort.

Fin août, de violentes inondations ont tué trois personnes dans le Sud-Ouest du pays.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.