18/08/2014 08:46
Le professeur Nguyên Dinh Dâu a consacré toute sa vie à ses recherches sur le Vietnam et possède une collection de plus de 3.000 cartes anciennes établies par le Vietnam, la Chine et des pays occidentaux. Ces cartes précieuses établissent la souveraineté séculaire du Vietnam sur les archipels de Hoàng Sa (Paracel) et de Truong Sa (Spratly).

>>Hô Chi Minh-Ville : exposition de photos et de cartes anciennes du Vietnam

Nguyên Dinh Dâu est né en 1920 à Hanoi et il a étudié dans une école primaire franco-vietnamienne. En 1940-41, il a été chargé d'élaborer une carte aux côtés de Hoàng Dao Thuy, un révolutionnaire célèbre. De là est née sa passion pour les cartes anciennes.


Le professeur Nguyên Dinh Dâu et sa carte anciennce. Photo : LD/CVN


Une fois diplômé de la Faculté des sciences sociales de l'Université catholique de Paris en 1953, Nguyên Dinh Dâu a travaillé à Sai Gon, aujourd'hui Hô Chi Minh-Ville. Avec sa grande passion et une bonne aptitude à dresser des cartes, il s’est spécialisé dans la recherche sur l'histoire vietnamienne à travers ces documents.

M. Dâu possède plus de 3000 cartes anciennes, certaines remontant au XVe siècle, d'autres ne figurant même pas dans les archives du ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement. La plupart ont été acquises à l'étranger. Il y a même une carte de la Bibliothèque nationale de France qu'il a reproduite à la main, faute d'autorisation de copie.

Le professeur Nguyên Dinh Dâu a partagé : «Je considère les cartes comme un outil important pour la recherche parce qu’elles aident à expliquer de nombreuses questions liées à l'histoire et à la géographie. Plus important encore, les cartes sont des preuves scientifiques qui aident à atteindre l’exactitude historique».

La plupart de ses recherches sont basées sur les anciennes cartes et les registres fonciers. Il s'est rendu compte que presque toutes les cartes chinoises sur le Vietnam depuis le XVe siècle jusqu'au début du XXe siècle nommaient la Mer Orientale Giao Chi Duong (Giao Chi est le nom au Vietnam par l'envahisseur Han), Dông Duong Dai Hai ou Dông Nam Hai. La carte dessinée par le navigateur portugais Diego Ribeiro a également écrit que la côte de Pracel (Paracel) est située en regard de la province côtière du Quang Ngai aujourd'hui. Après la découverte de l'archipel Pracel, appelé Hoàng Sa par les Vietnamiens, en Mer Orientale en 1525, Diego Ribeiro a placé les archipels dans le cadre de Cochin (phonétisation romane de Giao Chi).

Parlant de la souveraineté du Vietnam sur les deux archipels des Paracel (Hoàng Sa) et Spratly (Truong Sa), le professeur Nguyên Dinh Dâu a cité des cartes du monde dessinées par les occidentaux du 16e au 19e siècles dans lesquelles les Paracel ou Pracel sont placés au niveau des provinces de Quang Nam et Khanh Hoà d'aujourd'hui. Il a également déclaré qu'il n'a jamais vu de cartes du monde plaçant les Paracel en Chine du Sud, aux Philippines ou en Malaisie. Toutes montrent que Hoàng Sa et Truong Sa appartiennent au Vietnam depuis des lustres.

La semaine «Mer et îles du Vietnam» a été organisée à Hô Chi Minh-Ville du 1er au 8 juin. À cette occasion, le professeur Nguyên Dinh Dâu a rendu public son travail de recherche intitulé «La souveraineté du Vietnam sur les deux archipels des Paracel (Hoàng Sa) et Spratly (Truong Sa)». Ses recherches portent sur deux éléments décisifs de la définition de la souveraineté du Vietnam, avec preuves historiques et fondements juridiques. Un travail objectif et scientifique précieux en cette conjoncture de différends territoriaux de plus en plus complexes.

Selon le professeur associé Phan Thanh Binh, directeur de l’Université nationale de Hô Chi Minh-Ville, le travail de Nguyên Dinh Dâu n'est pas seulement une recherche scientifique de haute valeur, elle montre aussi la responsabilité et le travail acharné de ce scientifique vietnamien. C'est un travail précieux sur la Mer Orientale, Hoàng Sa et Truong Sa, auxquels le professeur Nguyên Dinh Dâu a consacré toute sa vie.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.