18/06/2014 14:51


Le premier Tang Prize, "prix Nobel" asiatique créé par un milliardaire taïwanais, a été décerné à l'ex-Première ministre norvégienne Gro Harlem Brundtland pour son rôle dans la promotion du développement durable dès les années 1980. Chef du gouvernement norvégien à trois reprises dans les années 1980 et 1990 et directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (1998-2003), Gro Harlem Brundtland avait présidé la Commission mondiale sur l'environnement et le développement des Nations unies (CMED). Son action a jeté les bases d'un "meilleur équilibre entre développement économique, protection de l'environnement et équité sociale, pour le bénéfice de l'humanité", a justifié Yuan T. Lee, président du comité d'attribution du prix et lui-même Nobel de chimie 1986. Le "rapport Brundtland" tiré des travaux de la CMED avait débouché sur le Sommet de la Terre de Rio en 1992 et l'Agenda 21 adopté à cette occasion.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.