24/10/2018 16:15
La chaîne américaine Starbucks a ouvert mardi 23 octobre à Washington son premier café aux États-Unis dont tout le personnel, majoritairement sourd ou malentendant, peut s'exprimer en langue des signes.

Deux étudiants Nikolas Carapellatti (gauche) et Rebecca Witzofsky à l'ouverture d'un Starbucks en langue des signes le 23 octobre à Washington.
Photo: AFP/VNA/CVN

C'est, à première vue, un café comme la célèbre enseigne en compte à tous les coins de rue ou presque dans les grandes villes du pays. De jeunes employés en chemise noire sous leur tablier vert s'activent derrière le comptoir au design épuré pour servir pâtisseries et boissons chaudes dans de grands gobelets en carton.

Mais malgré l'affluence surprenante pour un mardi matin, un calme feutré enveloppe les lieux, où la plupart des commandes et des discussions autour des tables se font en ASL, la langue des signes américaine.

Rebecca Witzofsky, 20 ans, et son ami Nikolas Carapellatti, 22 ans, attendaient avec impatience l'ouverture de ce premier Starbucks du genre aux États-Unis, sur le modèle d'un autre lancé en 2016 à Kuala Lumpur, en Malaisie.

"Cela offre aux personnes sourdes un endroit en dehors du campus où elles peuvent socialiser et manger", apprécie la jeune femme, étudiante à l'université Gallaudet voisine, l'une des seules au monde dédiées aux sourds et aux malentendants.

"Dans un Starbucks normal, soit je parle en espérant qu'ils peuvent m'entendre et me comprendre, soit je leur montre ce que je veux sur mon téléphone", poursuit-elle. "Ici, votre nom apparaît sur un écran lorsque votre commande est prête, vous n'avez pas à essayer de l'entendre tant bien que mal".

Assis en terrasse autour de leurs cafés allongés, Albert et Peggy Hlibok, un couple de retraités, profitent de pouvoir "se mêler au monde des entendants".

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le 2e programme de promotion du tourisme : l’accent mis sur la sécurité Une conférence co-organisée par l’Administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV), le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme et le journal en ligne VnExpress à Hanoi le 24 septembre s’est focalisée sur le thème "Stimuler la demande touristique – Expérimenter un Vietnam sûr et attrayant".