26/12/2017 12:14
La cérémonie de mise en chantier de l’usine de transformation de grenadille et de fruits pour l’exportation, du groupe Nafood, a été organisée récemment dans la province de Son La.
>>L’accord de libre-échange Vietnam - UE serait achevé en 2018

Culture de grenadilles à Môc Châu, dans la province de Son La.
Photo : Nông Nghiêp/CVN

À cette occasion a été annoncée l’information selon laquelle le premier lot de grenadille vietnamienne a été exporté dans l’Union européenne (UE). Une bonne nouvelle de ces derniers jours de 2017, en liaison avec la forte percée des exportations nationales de fruits et légumes qui ont dépassé la barre des 3 milliards de dollars cette année.

À la mi-décembre, les exportations nationales de fruits et légumes ont dégagé un chiffre d’affaires de 3,345 milliards de dollars, représentant un bond de 45% en variation annuelle, a annoncé le Département général des statistiques.

Représentant 75,7% du total avec plus de 2,4 millions de dollars, la Chine demeure toujours le premier importateur de fruits et légumes vietnamiens devant, le Japon, les États-Unis, la République de Corée, les Pays-Bas, la Malaisie et la Thaïlande.

Parmi les 23 débouchés importants pour les fruits et légumes vietnamiens, seuls quatre marchés (la Thaïlande, le Royaume-Uni, le Cambodge et l’Indonésie) ont vu une baisse de volume par rapport à l’année précédente alors que les 19 autres ont enregistré une croissance. Les plus fortes concernaient le Japon avec 70%, Hong Kong (Chine) avec 67%, les Émirats arabes unis avec 57,4%.

Les exportations de ces produits ont devancé jusqu'à présent celles du riz, du café, et même du pétrole brut. Selon les prévisions, elles pourraient atteindre 3,514 milliards de dollars cette année.

Selon l’Association des producteurs de fruits et légumes du Vietnam, les importations sont estimées à 1,555 milliard de dollars cette année, en hausse de 68,12% sur un an. Ainsi ce secteur devrait-il réaliser un excédent commercial de plus de 1,958 milliard de dollars.

Nguyên Huu Dat, secrétaire général de ladite association, a déclaré que les exportations de fruits et légumes du Vietnam continuaient d’impressionner avec le taux de croissance le plus élevé parmi tous les produits agricoles exportés. Il a aussi estimé qu'au vu du potentiel du marché mondial et de cette bonne dynamique, il fallait s`attendre en 2018 à une croissance similaire, voire plus élevée.

Les fruits et légumes vietnamiens sont présents dans 60 pays. Certains, dont le litchi, le ramboutan, le fruit du dragon, la mangue et le longane, ont pu pénétrer de nombreux marchés réputés exigeants comme l’Australie, le Japon, les États-Unis et la République de Corée.

La grenadille transformée est en train de devenir une culture à fort potentiel au Vietnam, en particulier dans les provinces montagneuses.

Selon le Département de traitement et de développement des produits agricoles du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, la grenadille, fraîche et transformée, est très populaire dans de nombreux marchés et a connu une croissance continue ces dernières années en raison de ses propriétés anti-oxydantes, de sa richesse en vitamines et en fibres.

Sur le marché mondial, la grenadille est l'un des quatre fruits les plus populaires. Le potential d'exportation du Vietnam est très grand.
 
VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Lâm Dông crée une percée dans son agritourisme Ces dernières années, l’agrotourisme a pris son envol dans la province de Lâm Dông, au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Un type de tourisme lié étroitement à l’agriculture high-tech.