08/11/2021 20:07
Un policier a été attaqué lundi matin 8 novembre à l'arme blanche devant le commissariat de Cannes par un homme indiquant agir "au nom du prophète", grièvement atteint par des tirs de riposte, selon des sources policières qui envisagent la piste terroriste.

>>Norvège : cinq tués et deux blessés dans une attaque à l'arc, la piste terroriste pas exclue
>>Royaume-Uni : la police identifie l'auteur présumé de la fusillade de Plymouth
 

La police scientifique inspecte les lieux de l'attaque le 8 novembre.
Photo : AFP/VNA/CVN


"Victime d'un coup de couteau, le policier n'a heureusement pas été blessé physiquement, grâce à son gilet pare-balles", a précisé sur Twitter le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. "La piste terroriste est envisagée", a précisé une source policière.

Vers 6h30 devant le commissariat de Cannes, l'homme a ouvert précipitamment la porte d'un véhicule de police stationné et donné un coup de couteau "au niveau du thorax" à un premier policier, avant de faire le tour du véhicule pour attaquer "le chef de bord", a précisé cette source.

Un autre policier l'a alors gravement blessé de deux tirs de riposte et son pronostic vital est engagé, a-t-elle précisé.

Deux autres policiers ont été légèrement touchés par des éclats de tirs du collègue, selon ces sources policières.

Selon une de ces sources, l'agresseur est un ressortissant algérien de 37 ans inconnu des services de police et de renseignement.

"Je me rends sur place immédiatement ce matin et j'apporte tout mon soutien à la police nationale et à la ville de Cannes", a également indiqué sur Twitter Gérald Darmanin.

La police judiciaire de Nice a été saisie.

Depuis le début du quinquennat d'Emmanuel Macron, la France a été frappée par 17 attaques islamistes.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.