09/05/2020 22:11
Après avoir été transformé en "zone d'isolement" afin de contribuer à la lutte contre le COVID-19 dans la mégapole du Sud, le pensionnat du campus de l'Université nationale de Hô Chi Minh-Ville va retrouver sa fonction d’origine pour accueillir de nouveau des étudiants.
>>COVID-19 : 15 règles à respecter dans les écoles
>>Des dizaines de millions d'élèves retournent à l'école

De nombreux volontaires ont participé au réaménagement de la zone d’isolement pour qu’elle redevienne un pensionnat universitaire.

En ces premiers jours de mai, des centaines de personnes comme des militaires, des gendarmes de réserve et même des bénévoles ont rapidement nettoyé, assaini et désinfecté les différents bâtiments composant le pensionnat afin de recevoir les étudiants.

Pham Nhu Dai, étudiant de l'Institut polytechnique, a dit avec enthousiasme : "J'ai entendu parler des annonces de recrutement de volontaires pour réaménager ce pensionnat et je m’y suis inscrit. Je voulais prendre en charge ces travaux  pour que les étudiants puissent bénéficier des meilleures conditions".

Pendant plus d’un mois et demi, ce pensionnat de 40.000 lits a accueilli plus de 7.000 personnes venant des zones épidémiques. Il est devenu la plus grande zone d'isolement de Hô Chi Minh-Ville et a donc parfaitement contribué à la prévention des risques de prolifération de COVID-19 dans la communauté. Pour soutenir cette guerre contre l'épidémie, les étudiants du campus, dont la plupart venaient d'autres provinces et n'avaient pas beaucoup de conditions économiques, ont accepté de déménager et de laisser leur place aux personnes en confinement.

Nhu Dai a ajouté qu'"à partir du moment où le comité de gestion du pensionnat m’a demandé mon soutien pour la campagne contre le COVID-19, j’ai accepté immédiatement et je suis  rentré chez moi. Je pense que si l'État ou la direction du campus étaient amené à le reprendre une nouvelle fois, je serai prêt à céder ma place encore une fois".

Après la fin de cette mission sociale et afin de préparer l'accueil des étudiants à partir du 18 mai, les 43 immeubles ont été désinfectés et assainis afin d’assurer la sécurité maximale. En cas de situation d’épidémie complexe, le pensionnat continuera également à renforcer ses mesures de prévention.

Le fait que les étudiants aient accepté de céder leur pensionnat afin qu’il devienne une zone d'isolement au profit de la campagne contre le COVID-19 montre leur générosité. Cela démontre les efforts collectifs de toutes les classes sociales et de l’ensemble du pays pour la lutte contre la pandémie, qui est d’ailleurs toujours en cours.

Texte et photo : Quang Châu/CVN





 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Les destinations touristiques au Vietnam les plus recherchées sur Google Les zones les plus recherchées sont Vung Tàu, Phu Quôc, Quy Nhon, baie de Ha Long, Phong Nha - Ke Bang, parc national de Ba Vi, grotte de Son Doong...