24/09/2020 18:30
Bloomberg a rapporté que Pegatron prévoyait d'ouvrir une usine au Vietnam. Il s'agit du dernier partenaire d'assemblage d'Apple qui cherche à s’établir dans ce pays d’Asie du Sud-Est.
>>Financial Times : la vague "make where you sell" pousse Apple à choisir le Vietnam

Les futurs modèles d'iPhone seront probablement assemblés dans des usines au Vietnam.
Photo : VTV/CVN

Pegatron, avec Foxconn, sont les deux plus grands partenaires d'assemblage d'Apple. Selon Bloomberg, Pegatron est à la recherche d'un endroit au Nord du Vietnam pour construire une toute nouvelle usine. Actuellement, il a loué une usine privée à Hai Phong où Pegatron produira des stylos tactiles pour les smartphones de Samsung.

Deux partenaires d’Apple - Wistron et Hon Hai Precision (Foxconn) - ont ouvert des usines au Vietnam. Cependant, ces trois sociétés n'ont pas produit d'iPhone au Vietnam et n'envisagent pas de le faire. Mais Pegatron ne produit que des iPhones pour Apple. Un autre partenaire d’Apple, GoerTEk, produit au Vietnam,  des écouteurs AirPodstandis que deux autres assembleurs, Compal Electronics et Luxshare Precision Industry, sont également présents.

Auparavant, selon certaines sources d’informations, Apple envisagerait la possibilité d'assembler des iPhones au Vietnam et a d’ailleurs envoyé des représentants pour visiter l'usine Luxshare à Bac Giang.

Tang Due Bang, directeur des relations extérieures de Luxshare - ICT, a fait savoir qu'Apple avait été impressionné par la rapidité de construction des installations ainsi que par le potentiel des travailleurs. Toutefois, certaines des installations de l'usine ne répondent actuellement pas aux exigences d'Apple, en particulier celles liées au logement des travailleurs. C'est peut-être la raison pour laquelle Apple n'a pas autorisé à assembler ses produits au Vietnam.

La guerre commerciale sino-américaine, qui dure depuis près de deux ans, a ébranlé la position d'"atelier du monde" de la Chine, sapant la chaîne d'approvisionnement mondiale vieille de plusieurs décennies et obligeant les entreprises à rechercher de nouvelles adresses.

Bien que Washington et Pékin aient signé la première phase d'un accord commercial, la diversification de la chaîne d'approvisionnement est encore nécessaire à long terme.

Le président de Hon Hai Precision (Foxconn), Young Liu, a déclaré qu'ils déplaçaient progressivement leur base de production hors de Chine. Le taux de production de Foxconn à l'étranger est maintenant de 30%, contre 25% en juin 2019. Selon Liu, ce chiffre devrait augmenter, Foxconn se concentrant sur son expansion en Asie du Sud-Est et dans d'autres régions pour éviter les droits de douane américains sur les produits "made in China".

Les entreprises taïwanaises ont été particulièrement actives dans la recherche de nouveaux choix. D'Inventec à Foxconn, tous déplacent la production chez eux ou dans des régions plus éloignées en Asie pour échapper aux taxes américaines.

Roy Lee, analyste à l'Institut de recherche économique Chung-Hua a évalué que le système de formation professionnelle au Vietnam contribue à rapprocher la qualité globale de la main-d'œuvre plus proche de la Chine. Le gouvernement vietnamien crée également les meilleures conditions pour les investisseurs étrangers. Le Vietnam, avec l'Indonésie, sont les deux pays d'Asie du Sud-Est qui ont bénéficié le plus de la vague de diversification de la chaîne d'approvisionnement.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

La Dans un contexte de déplacements limités et de sentiment d’insécurité, les mini-voyages à proximité du domicile sont en plein essor dans le monde entier y compris au Vietnam.