10/06/2018 08:25
Le Professeur-Docteur Pham Hoàng Hiêp vient d’être nommé au poste de directeur du Centre UNESCO relevant de l’Institut des mathématiques du Vietnam. Âgé de 35 ans, il est le plus jeune Professeur du Vietnam en 2017.
>>Le fabuleux destin d’une jeune prodige vietnamienne
>>Un petit prodige du piano s'est produit au Vietnam
>>Son Nam, le plus jeune Professeur du Vietnam

Le plus jeune Professeur du Vietnam, Pham Hoàng Hiêp.
Photo: VTH/CVN

En février dernier, le Conseil d’État chargé de la nomination au titre de Professeur a publié la liste des lauréats 2017 sur laquelle figure Pham Hoàng Hiêp, originaire de la province de Hai Duong (Nord). Il est ainsi devenu le plus jeune Professeur du Vietnam à l’âge de 35 ans et le seul reconnu en 2017 pour la branche des mathématiques. Pham Hoàng Hiêp s’était vu décerner le titre de vice-Professeur en 2011 à l’âge de 29 ans ainsi que le Prix Ta Quang Buu auparavant, réservé aux jeunes scientifiques.

Une quarantaine d’études scientifiques

Diplômé de l’École normale supérieure de Hanoï  en 2004, Pham Hoàng Hiêp a défendu sa thèse de doctorat à l’Université suédoise d’Umea en 2008, sous l’égide du Professeur Urban Cegrell, et celle de doctorat scientifique à l’Université française d’Aix-Marseille en 2013.

De 2005 à 2014, il enseignait au Département des mathématiques-informatiques de l’École normale supérieure de Hanoï. Depuis 2015, il est cadre à l’Institut des mathématiques relevant de l’Académie des sciences et des technologies du Vietnam.

Lui et ses collègues ont publié 37 études scientifiques dans des magazines spécialisés, une monographie ainsi que deux cours universitaires et postuniversitaires.

Il est le premier mathématicien du pays à écrire un article pour Acta Mathematica, une revue mathématique comptant parmi les plus influentes au monde selon l’Institute of Scientific Information (ISI). Il a même, depuis lors, été intégré à la rédaction dudit magazine.

Récemment, Pham Hoàng Hiêp a été nommé au poste de directeur du Centre UNESCO (relevant de l’Institut des mathématiques du Vietnam). Cette structure est le fruit d’un accord signé  entre le ministère des Sciences et des Technologies du Vietnam et l’UNESCO. Son objectif est de former des mathématiciens vietnamiens ou issus d’Asie du Sud-Est, en coopération avec l’Académie des sciences et des technologies. Septembre prochain verra même la mise en place de cours de niveau postuniversitaire.

Une lourde charge pour les jeunes

Signature d’un accord pour la fondation de deux centres de mathématiques et de physique entre le ministère des Sciences et des Technologies et l’UNESCO, en août 2017.
Photo: VTH/CVN

Concernant les activités du Centre UNESCO dans les temps à venir, Pham Hoàng Hiêp souhaite élaborer un meilleur programme pour dispenser la formation la plus adéquate aux étudiants tout en connaissant la faiblesse du Vietnam en termes de mathématiques appliquées.

"Le programme de formation proposé par le Centre UNESCO sera élaboré selon les normes internationales en se basant sur les études et les expériences des pays développés dans le monde. À côté des experts vietnamiens, des étrangers seront invités à y travailler", affirme Pham Hoàng Hiêp.

Selon le Professeur-Docteur Phùng Hô Hai, directeur de l’Institut des mathématiques du Vietnam, en accédant à ce nouveau poste, Pham Hoàng Hiêp devra sacrifier plus de son temps. Pourtant, M. Hai estime que cette nomination est nécessaire car, pour diverses raisons, l’Institut des mathématiques du Vietnam manque de personnel jeune.

"C’est heureux de voir plus de jeunes nés pendant les années 1980. Ils prennent ainsi en charge plus tôt les activités de cet institut. J’ai discuté avec Pham Hoàng Hiêp de ses projets. Il va certainement être contraint en termes de recherches scientifiques en assumant cette position", partage Phùng Hô Hai.

Pourtant, M. Hai fait savoir que le jeune Professeur bénéficiera de l’aide de ses prédécesseurs pour pouvoir prendre en charge cette nouvelle fonction. Il a ainsi exprimé sa confiance envers Hiêp en rappelant l’importance de la formation au Vietnam.

Pourtant, l’UNESCO craint un manque de fréquentation dans le centre et ce pour des raisons financières. C’est ainsi que l’Institut des mathématiques demande un effort de rigueur des ministères et organes concernés pour approuver son budget afin de pouvoir offrir des bourses suffisantes aux étudiants.



Deux centres de mathématiques et de physique
 
En août 2017 a eu lieu la cérémonie de signature d’un accord pour la fondation de deux centres, l’un spécialisé en mathématiques et l’autre en physique, au Vietnam et sous le patronage de l’UNESCO, entre le ministre des Sciences et des Technologies, Chu Ngoc Anh, et Irina Bokova, directrice de l’UNESCO. Leur création a été approuvée lors de la 38e réunion de l’Assemblée générale de l’UNESCO fin 2015.
 

Huong Linh/CVN
 

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Succès de la campagne de promotion de l’image de Hanoï sur CNN La chaîne de télévision américaine CNN International diffuse des émissions sur Hanoï du 20 septembre au 25 novembre, dans le cadre de son programme de coopération avec la capitale, et ce à une période où a lieu le vote des prix "World Travel Awards 2018" organisés par l’Organisation mondiale du Tourisme (OMT).