05/06/2018 11:10
>>Évacuation du plus grand campement de migrants de Paris
>>À Paris, un exemple de centre pour migrants "modulable"

Un millier de personnes ont été évacuées lundi matin 4 juin des deux derniers grands campements insalubres de migrants qui restaient à Paris, cinq jours après une opération du même type dans le Nord-Est de la capitale. "973 personnes qui occupaient plusieurs campements de voie publique situés canal Saint-Martin (10e) et Porte des Poissonniers (18e) ont été mises à l'abri" dont "58 personnes vulnérables (couples, femmes isolées, familles, mineurs isolés)", a indiqué la préfecture de région dans un communiqué. L'opération avait débuté dans le calme aux alentours de 06h30 sur le campement du canal Saint-Martin, où environ 550 personnes avaient été recensées avant le week-end. La seconde évacuation avait lieu porte des Poissonniers, près de la porte de la Chapelle, dans le Nord de Paris, où quelque 450 personnes étaient installées. À l'issue des deux opérations, les migrants seront mis à l’abri et feront l'objet d’un "examen complet et approfondi" de leur situation administrative par les services de l’État, selon la préfecture. Une quinzaine de bus avaient été mobilisés et 1.200 places d'hébergement réservées en gymnase pour accueillir les migrants. Cette opération, la 36e organisée dans la capitale depuis trois ans, intervient moins d'une semaine après l'évacuation du plus gros campement de Paris, celui dit du Millénaire, près de la porte de la Villette. Un millier de personnes avaient alors été acheminées dans des structures d'accueil.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Binh Thuân développe ses potentiels en tourisme maritime Possédant un littoral de près de 200 km et de beaux paysages tels que le ruisseau Tiên, la montagne de Tà Cu, la tour Po Sah Inu, le phare Kê Gà, l’île de Phú Quy, le cap de Yên, les villages de pêcheurs,… la province de Binh Thuân (Centre) est dotée d'un potentiel immense pour développer un tourisme côtier.