29/04/2018 08:50
Le marché d’Y Ty, situé dans la commune éponyme du district de Bat Sat, province de Lào Cai (Nord), fait preuve d’originalité, car vendeurs et acheteurs communiquent dans différentes langues et ne se comprennent presque pas. Ainsi, les transactions se déroulent souvent avec des signes, des sourires… et des poignées de mains quand la vente est conclue.
>>Le marché de l’amour de Khâu Vai​

Le marché d’Y Ty a lieu tous les samedis. Là se rassemblent des montagnards des ethnies minoritaires Hà Nhi, Dao rouge, Ray et H’mông, venus des villages alentours.  Il commence au petit matin, lorsque les montagnes et forêts sont encore noyées dans la  brume. C’est un lieu pour le commerce, mais on y fait aussi des rencontres, et pour ces montagnards aux conditions de vie rudes, il s’agit également d’un terrain de divertissement.

Les locaux viennent vendre des produits qu’ils ont fabriqués ou cultivés, comme par exemple les fruits et légumes des Hà Nhi. Vàng Thi Noi, de l’ethnie Ray, porte un gros sac de baguettes d’encens sur le dos. Plus de 40 km à parcourir à pied lui sont nécessaires pour se rendre au marché ! 

Le marché d’Y Ty, niché au pied de la montagne Nhu Cô San, est souvent noyé dans la brume. Il est devenu au fil des années un site touristique où l’on peut découvrir la quintessence des marchés montagnards.

Les mois les plus animés du marché d’Y Ty sont juin et octobre. À cette période, les touristes peuvent venir contempler les rizières en gradin et la récolte de produits agricoles qui bat son plein.

Texte et photos : Trân Hiêu-Viêt Cuong/VNP/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Quang Ninh accueille le 15 millionième touriste étranger du Vietnam Le Vietnam devrait accueillir son 15 millionième visiteur étranger en 2018 à la ville de Ha Long, dans la province côtière de Quang Ninh (Nord), fin novembre ou début décembre.