18/01/2020 23:14
Du 17 au 19 janvier, un marché du Têt est organisé à l’hôtel Métropole Hanoï. Diverses activités sont au programme pour le plus grand bonheur des visiteurs vietnamiens et étrangers.

>>À la découverte des villages horticoles à l’approche du Têt
>>Tu Liên, le village traditionnel des kumquats de Hanoï

 

La danse des licornes anime l’ambiance du marché du Têt.


À 16h00 le 17 janvier, le marché du Têt de l’hôtel Métropole Hanoï a ouvert ses portes. Un spectacle de danse de la licorne a été choisi pour inaugurer ce marché traditionnel de cet hôtel centenaire. Deux licornes rouges et jaunes ont ainsi fait le tour du jardin de l’hôtel pour animer l’ambiance. Des dizaines de visiteurs, vietnamiens et étrangers, se sont enthousiasmés à la vue de ce spectacle qui, comme le veut la coutume, annonce l’arrivée du Têt traditionnel. Nombreux sont ceux qui ont immortalisé le moment en prenant des photos.
 

Une cuisinière de l’hôtel présente aux visiteurs les produits haut de gamme du Métropole. 


Après un début en fanfare, les touristes ont ensuite rendu visite aux différents stands présents. Une dizaine de kiosques, décorés à l’image des anciennes maisons de Hanoï d’antan, ont été arrangés afin de proposer des produits haut de gamme : cadeaux du Têt, aliments issus de l’agriculture biologique, vins, bijoux et costumes, notamment. ''C’est la première fois que je participe à ce marché du Têt. Notre stand présente des modèles d’ao dài et des bijoux", a informé la styliste Ninh Huyên Anh. Et d’ajouter : "nous avons accueilli beaucoup de clients étrangers. Nos modèles sont appréciés de par leurs motifs décoratifs originaux faits à la main. C’est pour cette raison que nous avons décidé de participer au marché du Têt organisé par le Métropole Hanoï".

Le stand de l’hôtel a attiré un afflux important de visiteurs. Les fruits confits comme le mut cà rôt (carottes confites), mut gung (gingembres confits), mut vo cam (zestes d’orange confites) sont des produits de marque du Métropole Hanoï. Tous sont préparés par les cuisiniers chevronnés de l’hôtel. "Nous avons commencé à confectionner les fruits confits il y a plusieurs dizaines d’années. Et nous accueillons souvent des clients fidèles qui cherchent ces produits à l’occasion du Têt", a souligné Lê Thi Huyên Trang, une cuisinière de l’hôtel.

 

L'art de calligraphie présenté dans le cadre de ce marché. 


Le marché du Têt du Métropole Hanoï a également offert aux visiteurs un voyage dans le temps avec ses stands de calligraphie et de to he (figurines en pâte de riz). Le tout suscitant l’ambiance d’un marché du Têt d’antan.

Pam Freeman, une visiteuse américaine, a passé beaucoup de temps devant ces stands. Elle s’est intéressée de près aux arts traditionnels du Vietnam. Enfin, elle a décidé d’acheter un to he. "Je suis très heureuse de participer à ce marché. L’ambiance est animée et les produits sont variés", a-t-elle partagé.

Pour Kay Whyte, une visiteuse australienne qui vit à Hanoï depuis un an, le marché est plein de couleurs. "Je vais acheter quelques spécialités pour le Têt et des cadeaux pour les enfants", a-t-elle dévoilé.

Le marché du Têt est un événement annuel de l’hôtel Métropole Hanoï. Bon nombre d’activités sont prévues au programme : concours de fabrication de banh cuôn (raviolis) et de nems, cours de composition de fleurs ou encore présentation de l’art de préparation du thé, pour ne citer qu’elles.

 

Texte et photos : Vân Anh/CVN
 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Le tourisme vietnamien en bonne posture sur son marché national Depuis que la pandémie de COVID-19 a été maîtrisée au Vietnam, le secteur du tourisme, qui a été gravement touché par l’épidémie, a pris des mesures pour se relancer, dans un premier temps, sur le marché intérieur.