19/08/2017 18:45
Le marché Binh Diên, dans le 8e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, est considéré comme le plus grand marché de gros original au Vietnam. C’est un marché nocturne, ouvert principalement de minuit jusqu'au matin. On y vend des milliers de tonnes de poissons et des fruits de mer toutes les nuits.
>>Le marché de l’art vietnamien explose aux enchères publiques
>>Une marche du Nord

Le marché nocturne Binh Diên. 

Le marché Binh Diên propose une grande variété de poissons et de fruits de mer frais pêchés dans les provinces voisines, à des prix défiant toute concurrence. Il a le statut de marché de gros. Outre les fruits de mer pêchés dans les eaux vietnamiennes, on trouve aussi des poissons importés comme le saumon, la sériole, le maquereau et même le calmar.

Fruits de mer à gogo

La quantité de fruits de mer d’origine vietnamienne équivaut à 1100 tonnes/nuit et 150 tonnes pour les produits importés du Japon, de Taïwan (Chine) ou de Norvège. Il se vend de 5 à 10 tonnes/nuit de seriole ou de maquereau importés.

Même importés, certains poissons sont moins chers que les fruits de mer locaux. C’est le cas du calmar de Taïwan (Chine) vendu  60.000-70.000 dôngs/kg tandis que le prix du calmar de Hà Tiên (province de Kiên Giang) tourne autour de 100.000 dôngs/kg. Les poissons importés coûtent entre 40 et 70.000 dôngs/kg. Seules les marchandises à bas prix sont importées pour être écoulées plus facilement.

Le conseil de gestion du marché Binh Diên apporte un grand soin aux contrôles sanitaires de tous les produits, répondant ainsi aux attentes des consommateurs.

Des nuits agitées

Des personnes négocient des poissons au marché.

Ici, des milliers de personnes  négocient ou rangent des  marchandises. Des jeunes s’activent pour hisser de grands paniers pleins de marchandises dans des camions ou autres véhicules. Ils sont peu payés, environ 250.000 à 300.000 dôngs/personne/nuit. Pourtant ce salaire est plus élevé que dans les autres marchés de gros.

Les commerçants travaillent dur. Thuy est propriétaire d’un stand de fruits de mer. Elle fait des affaires au marché depuis  dix ans. Elle rentre chez elle le matin à 6h00, après une dure nuit de travail. «J’ai une personne qui s`occupe de mes enfants. Moi et mon mari travaillons au marché toute la nuit et le matin, c’est lui qui les conduit à l'école. C'est le seul moment de la journée où nous pouvons un peu nous en occuper», a-t-elle indiqué.

Nguyên Van Hoàng, un responsable du marché Binh Diên, a parlé des autres marchandises vendues ici comme  fruits et légumes. Ces derniers, environ 2.500 tonnes chaque nuit, proviennent du Sud et des hauts-plateaux du Centre.

Hoàng a confié : «À partir de 20h00, les marchandises en provenance des provinces du Nam Bô oriental et occidental, de Ninh Thuân, de Binh Thuân, des hauts plateaux du Centre arrivent au marché. Et comme pour les poissons, les transactions sont animées jusqu'à l’aube. Des véhicules se hâtent ainsi de transporter les marchandises pour répondre aux besoins de la population».

Texte et photo : Minh Thu/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Cat Dang, village de la laque le plus renommé du delta du fleuve Rouge

Hôi An, la destination la plus paisible et romantique du monde La chaîne de télévision CNN a récemment classé Hôi An parmi les 16 meilleurs sites de loisir et les 10 sites les plus romantiques du monde. Qu’est ce qui rend alors la vieille cité de Hôi An aussi attractive?