09/04/2016 10:11
Dans l’optique de sensibiliser les jeunes à la question de la souveraineté maritime, le lycée Nhân Viêt de Hô Chi Minh-Ville a rebaptisé 15 classes avec des noms d’îles du pays. Une méthode unique pour enseigner et rendre l’Histoire plus accessible aux élèves.
>>Exposition sur les archipels vietnamiens de Hoàng Sa et Truong Sa à Bac Liêu
>>Exposition sur les archipels vietnamiens de Hoàng Sa et Truong Sa à Thai Binh
>>Un étudiant rêve de construire un centre culturel à Ly Son

Des images des îles ornent le mur de la classe. Photo : LD/CVN

Truong Sa, Gac Ma, Cô Tô, Côn Dao et bien d’autres encore. Depuis quatre mois déjà, 15 classes du lycée Nhân Viêt, situé dans le district de Tân Phu à Hô Chi Minh-Ville, sont renommées avec des noms d’îles vietnamiennes. Une initiative saluée pour sa portée originale et éducative.

«En décidant de nommer ainsi ces classes, la direction espère que nos lycéens montreront un plus grand attachement à leurs îles, et seront sensibilisés à la protection de la souveraineté nationale», informe le proviseur Bùi Gia Hiêu.

Selon le proviseur, les lycéens ont dû effectuer des recherches sur l’île dont leur classe porte le nom. Et ce, sous tous ses aspects : sa position géographique, les conditions naturelles et climatiques, le potentiel économique et bien entendu son histoire. Des recherches mises en valeurs par des images, photos, poèmes, ou des magazines illustrés, réalisés par les jeunes eux-mêmes. En étudiant ces régions maritimes et insulaires du pays, les lycéens consolident leur sens patriotique.

Les jeunes s’intéressent à la souveraineté

Les élèves de la classe Gac Ma ont rédigé un magazine illustré sur l’île éponyme, et ce divisé en deux parties : l’Histoire de la lutte et la Mémoire du sang. Un moment de l’histoire maritime vietnamienne a notamment marqué les lycéens. Le 14 mars 1988, les forces armées chinoises ont mené une attaque sur le récif de Gac Ma, dans l’archipel de Truong Sa. Pour protéger ce territoire, 64 officiers et cadres de la Marine populaire du Vietnam ont livré bataille, au prix de leur vie. Bien que l’île soit encore occupée par la Chine, cet épisode, symbolisant le courage, reste encore vivace dans les esprits.

Les élèves de la classe Gac Ma ont témoigné leur reconnaissance pour ces héros. «Je rêve un jour de me rendre à Truong Sa, et notamment à Gac Ma. Je m’applique et fais des efforts pour être un des deux élèves qui pourront accompagner la délégation du lycée dans une visite à Truong Sa en avril», confie Nguyên Thi Ngoc Bich, une élève de la classe Gac Ma. Nguyên Tiên Thành, un autre élève de la classe Truong Sa Lon, se dit prêt à faire son service militaire pour protéger la mer et les îles vietnamiennes.

Pour que l’Histoire soit plus attirante

Dans la classe Truong Sa Lon. Photo : LD/CVN

Depuis quelques années, les professeurs dans tout le pays se préoccupent du manque d’intérêt des jeunes pour l’Histoire et la Géographie. Les élèves du lycée Nhân Viêt ainsi que leurs enseignants réussissent à contredire cette tendance, en montrant une véritable passion pour ces matières.

«Je pense qu’on doit changer la méthode d’enseignement afin d’encourager les élèves à étudier ces deux disciplines», partage Truc Linh, professeur responsable de la classe Phu Quôc. Selon elle, ses étudiants s’intéressent souvent aux combats et résistances du pays pour protéger des régions maritimes et insulaires.

Chaque classe du lycée prépare hebdomadairement un numéro qui présente une île, une activité qui enthousiasme les lycéens tout comme leurs professeurs. La classe Côn Dao a étudié la chanson «Rendre hommage à Vo Thi Sau», une héroïne nationale fusillée en 1952 par le Corps expéditionnaire français dans l’archipel de Côn Dao, dans la province de Bà Ria-Vung Tàu du Sud. La classe Phu Quôc a présenté quant à elle un exposé sur le développement de l’économie et du tourisme maritimes.

Selon Gia Hiêu, son lycée va appliquer encore des renouvellements et renforcer la créativité  dans la manière d’enseigner et d’étudier, pour continuer à stimuler l’intérêt et l’enthousiasme de ses élèves sur les questions d’histoire.
 
Ngoc Yên/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

À la découverte du lac Noong U sauvage et charmant Le lac Noong U qui se trouve à environ 30 km de la ville de Diên Biên Phu dans la province de Diên Biên, est aussi beau qu'une aquarelle car entouré de montagnes et de forêts de pins.