08/07/2020 13:03
Dans un article publié sur le réseau de nouvelles sur les valeurs mobilières Boerse-online du 7 juillet, l'auteur Sven Heckle a salué les succès du Vietnam dans sa lutte contre le COVID-19 et ses perspectives économiques.
>>Le Vietnam, une grande destination d'investissement post-COVID
>>L'économie vietnamienne face à de nombreuses opportunités dans l'après COVID-19

Capture d'écran de l'article de Sven Heckle publié sur le Boerse-online du 7 juillet.
Photo : Nguyên Tùng/CVN

L'auteur Sven Heckle a déclaré que le Vietnam avait surmonté de manière impressionnante la crise du COVID-19, qu'il était dans les meilleures conditions pour remettre son économie sur le chemin de la croissance. Le pays a enregistré jusqu'à présent environ 350 infections sur une population de 97 millions d'habitants et zéro décès.

Comme le Vietnam partage une longue frontière avec la Chine, son gouvernement a pris des mesures de précaution dès le début de cette année alors qu'il n'y avait aucun cas d'infection. Lorsque la première infection a été découverte, le Vietnam a rapidement mis à profit son expérience du traitement du SRAS pour les maladies respiratoires aiguës. Les écoles ont été fermées, les zones infectées ont été isolées et les voies aériennes fermées. Grâce au verrouillage partiel sur une courte durée, les usines répondant aux exigences d'hygiène ont continué de fonctionner. Cependant, plusieurs secteurs ont également été touchés, notamment le tourisme, leur nombre ayant chuté d'environ 40% au cours des quatre premiers mois de cette année par rapport à la même période en 2019.

L'article de Boerse-online cite les prévisions de la banque JP Morgan selon lesquelles l'économie vietnamienne devrait croître de près de 3,2% cette année avant d'atteindre 7,1% l'année prochaine. Elle est similaire à la prévision du Fonds monétaire international (FMI) pour une croissance d'environ 7% en 2021.

L'auteur a également salué les perspectives à moyen et long termes de l'économie vietnamienne, en partie grâce aux investissements directs étrangers (IDE). Depuis que Samsung Electronics de République de Corée, a ouvert sa première usine de téléphones portables intelligents au Vietnam en 2014, ce pays d'Asie du Sud-Est a connu un flux stable d'IDE.

À noter enfin que d'autres géants technologiques multinationaux comme Apple prévoient également de déménager au Vietnam, et que l'accord de libre-échange entre le Vietnam et l'Union européenne, son deuxième plus grand importateur derrière les États-Unis, laisse augurer de belles perspectives pour les mois à venir, a-t-il déclaré.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

À la découverte des pagodes khmères du Sud-Ouest En visitant le Sud-Ouest du Vietnam, les visiteurs ne devraient pas manquer cinq pagodes khmères à la beauté ancienne et l’architecture unique.