14/07/2018 09:56
"Des agriculteurs au Vietnam m’ont annoncé avec joie que depuis que l’Australie importait des litchis vietnamiens, ils ne subissaient plus de pression quant à leurs prix de vente", partage Trân Ba Phuc, président de l’Association des hommes d’affaires vietnamiens en Australie.
>>Un club pour les hommes d’affaires vietnamiens en R. de Corée
>>Relier les milieux d’affaires australien et vietnamien

Trân Ba Phuc (gauche), président de l’Association des hommes d’affaires vietnamiens en Australie.
Photo: DNVU/CVN

L’Australie est l’un des marchés les plus exigeants en termes d’importation de produits agricoles. C’est en 2015 que le pays a enfin accepté d’importer le fameux litchi, spécialité du Vietnam. Une victoire non négligeable pour le secteur.

Le 29 juin 2015, l’Association des hommes d’affaires vietnamiens en Australie, en coopération avec le Service commercial du Vietnam en Australie, a organisé la Journée du litchi vietnamien à Sydney. L’événement a été couronné de succès avec la vente complète des stocks du produit, soit près de 30 tonnes. Le litchi vietnamien répond en effet à tous les critères d’importation fixés par l’Australie en ce qui concerne les fruits.

"Le fait qu’un pays aussi exigeant que l’Australie accueille un produit agricole du Vietnam facilite considérablement l’exportation de ce fruit vers d’autres pays asiatiques. D’ailleurs, ceux qui importent aussi beaucoup, ce sont les partenaires principaux, comme la Chine notamment, qui ne peuvent ainsi plus exercer de pression sur le Vietnam pour acheter nos produits à prix cassés. Désormais, ces pays devront respecter strictement les accords mutuels établis s’ils désirent importer nos litchis", se réjouit Trân Ba Phuc, président de l’Association des hommes d’affaires vietnamiens en Australie.

Divers produits agricoles

Suite au succès de l’exportation des litchis et s’apercevant du potentiel des produits agricoles du pays, l’Association désire collaborer avec des organismes compétents du Vietnam dans l’exportation d’autres fruits nationaux. Ainsi, la mangue et le fruit du dragon, entre autres, suivent de près le litchi afin d’être exportés au pays des kangourous. "On apprécie en particulier le fruit du dragon d’origine vietnamienne, à l’instar du litchi, il répond non seulement aux normes, mais possède une saveur nettement meilleure que celui d’autres pays", ajoute-t-il.

Le litchi vietnamien répond à tous les critères d’importation fixés par l’Australie en ce qui concerne les fruits.
Photo: CTV/CVN

Outre les fruits, les Australiens sont également friands de la noix de cajou vietnamienne. Le volume annuel importé est conséquent. L’association cherche actuellement à tisser des liens entre les distributeurs australiens de l’anacarde et les producteurs vietnamiens dans le but d’augmenter davantage la quantité d’importation de cette spécialité. Concrètement, l’Association accompagne les distributeurs de noix de cajou à visiter les grandes plantations d’anacardiers des provinces de Binh Phuoc et Dak Lak où sont organisés des séminaires visant à la promotion des produits agricoles phares de Dak Lak, dont la noix de cajou mais aussi le café et le poivre.

"Si les techniques de semis et de culture parviennent encore à s’améliorer, les produits agricoles vietnamiens seront tout à fait capables de concurrencer les autres pays et de se distinguer à l’échelle internationale", commente Trân Ba Phuc.

Depuis sa fondation en 2010, au-delà d’être un pont solide entre les entreprises vietnamiennes et australiennes, l’Association des hommes d’affaires vietnamiens en Australie met en œuvre bon nombre d’activités permettant à la communauté vietnamienne locale de rester proches de leurs racines, notamment avec la promotion du mouvement "Le Vietnamien consomme vietnamien" dans les régions où les communautés vietnamiennes y sont nombreuses. Ou encore la mobilisation de la diaspora vietnamienne à collecter des fonds pour la construction d’écoles dans les îles de l’archipel de Truong Sa (Spratly). "Les habitants des îles choisissent intentionnellement de vivre sur ces îles afin de protéger notre propriété territoriale. Le fait de soutenir ces habitants et ces soldats de Truong Sa permet aux Vietnamiens résidant en Australie de partager avec eux cette mission autant que possible", confie-t-il.

Valoriser la culture vietnamienne en Australie

En décembre dernier, avec pour objectif la promotion de la culture nationale à la communauté vietnamienne vivant en Australie, ladite association et le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme du Vietnam ont accompagné une troupe de Théâtre des arts contemporains du Vietnam à venir interpréter le spectacle Huong sac mua xuân (Le charme du printemps) dans la ville de Melbourne.

L’association, ainsi que son président Trân Ba Phuc, tiennent à organiser des "tournées" similaires en Australie avec d’autres troupes artistiques du Vietnam afin de présenter la culture vietnamienne aux Australiens. "La culture vietnamienne est remarquable. Et quand les gens s’intéressent à la culture, ils s’intéressent au pays. Les diasporas vietnamiennes ont un rôle d’ambassadeur contribuant à l’introduction du Vietnam au monde", affirme M. Phuc.

Reconnaissant les efforts et contributions de Trân Ba Phuc dans le renforcement de la relation entre deux pays et la valorisation de la culture vietnamienne en Australie, l’ancien gouverneur de l’état de Victoria, Alex Chernov, lui a remis le Prix de la diversité culturelle.


Passerelle entre entreprises
vietnamiennes et australiennes

D’après Trân Ba Phuc, au-delà du siège à Melbourne et des filiales à Canberra et Sydney, de nouvelles succursales de l’Association des hommes d’affaires vietnamiens en Australie seront implantées dans d’autres localités du pays. L’association et ses antennes ont pour mission d’être des liens solides entre les entreprises vietnamiennes et australiennes.
 

Mai Quynh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante