17/06/2016 20:08
Près de 300 enfants atteints de surdité ont appris le langage des signes, leur permettant dès lors d’entrer à l’école. Un premier succès pour un programme de formation lancé depuis 2011, et qui vise à insérer les enfants sourds dans un cursus scolaire, mais aussi dans la société.
>>Succès du projet d’éducation des enfants atteints de surdité

Présentation des résultats du projet de l'IDEO lors d'une conférence organisée le 16 juin à Hanoi.

Selon des statistiques, le Vietnam compte environ 15.500 enfants sourds de moins 6 ans. Et pourtant, la plupart ne bénéficient pas d’assistances spécifiques pour les aider à s’intégrer dans la communauté. Une initiative va pourtant essayer de faire évoluer les choses.

Intitulé IDEO (Intergenerational Deaf Education Outreach), le projet a été réalisé par l’organisation World Concern, soutenue financièrement par le Fonds japonais de développement social (un programme de don issu de la Banque mondiale) pour près de 60 milliards de dôngs, auxquels s’ajoutent 2 milliards de dôngs provenant du gouvernement vietnamien.

Prenant la parole à la conférence dédiée au projet qui s’est tenue le 16 juin à Hanoi, Achim Fock, directeur par interim de la Banque mondiale au Vietnam, a souligné que la plupart des enfants sourds du Vietnam ne vont pas à l’école maternelle, tandis que leurs parents ne disposent pas de connaissances suffisantes pour rentrer en contact avec eux. Le programme IDEO se montre dès lors indispensable pour aider ces enfants défavorisés à se développer.

Un numéro réalisé par des enfants sourds pendant la conférence.

«En outre de créer une nouvelle voie dans le système éducatif à l’intention des malentendants, l’IDEO a permis de renforcer l’implication des établissements scolaires et des organisations concernées dans l’amélioration du programme de formation en faveur de ces enfants», souligne  souligne Nguyên Thi Nghia, vice-ministre de l’Éducation et de la Formation.

De 2011 à 2016, 255 très jeunes enfants, sourds de naissance et issus de milieux défavorisés d’Hanoi, Hô Chi Minh-Ville et des provinces Thai Nguyên (Nord) et de Quang Binh (Centre) ont pu bénéficier du programme. À cela s’ajoute 45 autres enfants âgés entre 5 et 7 ans, mais également des centaines de traducteurs et d’enseignants pour mettre en place les futures classes.

« Je suis très heureuse parce que je peux, à partir de maintenant, parler avec ma famille. J’ai beaucoup d’amis, y compris des enfants sans handicap, alors qu’avant, je devais jouer toute seule», partage Thuy Nguyên de 7 ans de la province centrale de Quang Binh. Elle a intégré le projet de l’IDEO en 2013.

Nguyên Thi Nghia et Achim Fock sont sur le point de lancer le site web de l'IDEO.

Pour sa part, Vo Dinh Kim Ly, la maman de Hô Vo Tuong Vy, ne cache pas son bonheur : « Après deux mois de participation, ma petite de 4 ans peut discuter avec moi. Elle connaît beaucoup de mots et peut dire le nom de nombreux fruits, sans oublier qu’elle peut maintenant compter ».

«La langue des signes peut aider des sourds à apprendre et comprendre rapidement », affirme Hoàng Kim Phuc, une interprète.

L’IDEO permet de contribuer pour une part importante la mise en œuvre de la Généralisation de l’éducation pour enfants d’âgés de moins 5 ans dans la Stratégie de développement de l’éducation du Vietnam pour la période 2011 – 2020.

À cette occasion, le site web http://ideo.org.vn a été ouvert pour à favoriser à l’enseignement de la langue des signes, via des vidéos et des fiches. 
 
Texte et photos : Thanh Tuê/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Le vice-PM Vu Duc Dam préside une réunion sur le redémarrage du tourisme Dans l'après-midi du 21 octobre, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a présidé une réunion en ligne avec plusieurs ministères et Comités populaires locaux sur le plan d'accueil de touristes étrangers dans la nouvelle situation.