16/09/2016 16:25
Plus de la moitié (quelque 3,7 millions) des 6 millions d'enfants en âge d'être scolarisés et relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) ne vont pas à l'école, a annoncé cette agence onusienne dans un rapport publié jeudi 15 septembre.
>>L'ONU s'inquiète du sort des enfants sous l'ombre des conflits armés

Environ 1,75 million d'enfants réfugiés ne vont pas à l'école primaire, et 1,95 million d'adolescents réfugiés ne sont pas scolarisés dans l'enseignement secondaire.
Photo : AFP/VNA/CVN

Selon ce rapport, environ 1,75 million d'enfants réfugiés ne vont pas à l'école primaire et 1,95 million d'adolescents réfugiés ne sont pas scolarisés dans l'enseignement secondaire. Les réfugiés sont cinq fois plus susceptibles d'être déscolarisés que la moyenne mondiale.

"Cela représente une crise pour des millions d'enfants réfugiés", a indiqué Filippo Grandi, Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés, ajoutant que l'éducation des réfugiés "est particulièrement négligée, alors que c'est l'une des rares occasions que nous avons pour transformer, construire la prochaine génération et améliorer le sort des dizaines de millions de personnes déracinées dans le monde".

Le rapport est publié juste avant la rencontre des dirigeants mondiaux prévue pour les 19 et 20 septembre prochains lors du Sommet de l'Assemblée générale des Nations unies pour les réfugiés et les migrants ainsi que du Sommet des dirigeants sur la crise mondiale des réfugiés, organisé par les États-Unis.

Lors de ces deux sommets, le HCR appelera les gouvernements, les donateurs, les agences humanitaires et les partenaires de développement ainsi que des partenaires du secteur privé à renforcer leur engagement pour que chaque enfant reçoive une éducation de qualité.

M. Grandi a aussi appelé la communauté internationale à investir plus d'argent, "non seulement de l'argent humanitaire, mais de l'argent à long terme pour l'éducation et l'emploi de réfugiés".
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Quang Nam: Hôi An parmi les villes les plus attractives au monde Le magazine Travel and Leisure vient de publier un classement des 15 villes les plus attractives au monde comportant à la 8e place la vieille ville de Hôi An, dans la province de Quang Nam (Centre).