10/06/2019 16:49
Environ 150 entreprises seront présentes au Forum sur les technologies et l’énergie de 2019 prévu du 25 au 27 juin à Hô Chi Minh-Ville, dans le but de renforcer les échanges entre les organismes publics du secteur de l’énergie du Vietnam et de la République de Corée.
>>L’énergie solaire en pleine expansion
>>Énergies renouvelables: potentialités et défis

L'énergie renouvelable, un des sujets importants du Forum sur les technologies et l'énergie de 2019 prévu à Hô Chi Minh-Ville. Photo: VNA/CVN

Le Forum sur les technologies et l’énergie de 2019 coorganisé par le Département d’application et de développement technologique, relevant du ministère des Sciences et des Technologies et de l’Agence sud-coréenne de l’énergie, constituera aussi une bonne opportunité pour les entreprises sud-coréennes de partager des informations et de rechercher des opportunités d'investissement, de transfert de technologie et de coopération avec les ministères et les localités du Vietnam.

Selon les organisateurs, des politiques sur l’énergie et les économies d’énergie au Vietnam seront présentées lors du forum, de même que des informations sur les orientations de développement du système électrique vietnamien.

En outre, les entreprises nationales et étrangères seront informées de la politique vietnamienne en matière d’énergie renouvelable et de la planification des sources d’énergie dans les années à venir. Des incitations pour les entreprises opérant dans le développement des énergies renouvelables dans des localités du pays seront également présentées.

Un certain nombre d’ateliers et de symposiums seront organisés dans le cadre du forum, notamment un événement sur les politiques et la planification du secteur énergétique vietnamien et un autre présentant des projets potentiels dans les régions centre-sud et sud.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.