03/09/2019 18:26
La situation de la sécurité en Mer Orientale se détériore car la Chine viole le droit international dans cette zone maritime et suscite une grande préoccupation en matière de sécurité pour les pays de l'Asie du Sud-Est, notamment le Vietnam. C’est ce qu’a déclaré Lee Jaehyon, chercheur et directeur du programme d'études sur l’ASEAN et l'Océanie à l'Asan Institute for Policy Studies, en répondant aux questions du correspondant de l'Agence Vietnamienne d'Information (VNA) en République de Corée. 

>>Les actions unilatérales en Mer Orientale nuisent à la sécurité maritime régionale
 

Lee Jaehyon, chercheur et directeur du programme d'études sur l’ASEAN et l'Océanie à l'Asan Institute for Policy Studies.
Photo: Huu Tuyên/VNA/CVN

Le Docteur Lee Jaehyon a averti que la Chine utilisait ses tactiques pour monopoliser progressivement la Mer Orientale selon la prétendue "ligne de langue de bœuf" ou "ligne à neuf tronçons", en procédant à la construction d’infrastructures ou à la militarisation d’îles et de récifs coralliens.

Lee Jaehyon a dit qu'il existait de cadres juridiques suffisants pour mener des activités dans ces eaux tels que la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM de 1982) et le Traité d'amitié et de coopération en Asie du Sud-Est (TAC). La Chine a déjà signé le CNUDM de 1982 et du TAC. En vertu de ces deux documents, n’importe quel différend ou conflit en Asie du Sud-Est ou en Mer Orientale doit être résolu de manière pacifique par le dialogue.

Actuellement, la Chine ne respecte pas les traités, les lois et les réglementations internationales. Seulement quand la Chine respecte la loi internationale que le problème soit  résolu de manière pacifique, a souligné Dr Lee Jaehyon.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ambiance "électropicale" dédiée aux jeunes francophones

Présentation des particularismes culturels de l’ethnie Muong à Thanh Hoa Le 2e Festival culturel des Muong se tiendra du 10 au 12 décembre dans la province de Thanh Hoa, sous les auspices du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, et du Comité populaire provincial. C’est ce qui ressort de la conférence de presse concernant la présentation de cet évènement tenue mardi 1er décembre à Hanoï.