16/03/2020 23:14
Le Vietnam et la Russie partagent des points de vue similaires sur la plupart des problèmes internationaux. Les deux pays ont établi une coopération bilatérale efficace et étroite, notamment dans le cadre de l’Organisation des Nations unies (ONU).
>>Le Vietnam à une séance sur "Les Femmes et la Paix et la Sécurité" à New York
>>Le Vietnam développe des outils pour la résolution des conflits 

Dr Ivan Nikolaievich Timofeev, directeur des programmes du Conseil des affaires internationales de la Russie (RIAC), lors d’une interview accordée à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA). Photo : Trân Hiêu/VNA/CVN

Le Dr Ivan Nikolaievich Timofeev, directeur des programmes du Conseil des affaires internationales de la Russie (RIAC), a apprécié hautement la coopération entre le Vietnam et la Russie à l'ONU, lors d’une interview accordée à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) sur la coordination entre le Vietnam et la Russie au sein de l'ONU dans un avenir proche.

Selon lui, le fait que le Vietnam soit devenu membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021 est un événement positif. C'est une opportunité pour le pays de contribuer à l'agenda du Conseil de sécurité des Nations unies sur les questions prioritaires pour le pays, la région et même le monde entier.

L'expert russe a déclaré que beaucoup de propositions et visions sur les questions mondiales du Vietnam seraient appréciées et soutenues par la Russie et le Conseil de sécurité des Nations unies.

Pour renforcer la coopération entre le Vietnam et la Russie dans la région Asie-Pacifique, le Dr Ivan Nikolaievich Timofeev a déclaré que les deux pays devraient approfondir la coopération entre l'Union économique eurasiatique et le Vietnam. En outre, il est nécessaire d'augmenter les échanges commerciaux bilatéraux, a-t-il ajouté.

En ce qui concerne  l'éducation, il a annoncé que le secteur de l'éducation russe avait beaucoup de potentiels pour attirer plus d'étudiants vietnamiens, mais qu'il devait favoriser le travail des Vietnamiens diplômés en Russie.

Selon le Dr Ivan Nikolaievich Timofeev, pour attirer davantage de touristes vietnamiens, il est nécessaire d'avoir plus de guides touristiques qui parlent vietnamien, et de créer des itinéraires spéciaux pour les touristes vietnamiens.

Quant au secteur militaire, il a souligné que le Vietnam était l'un des marchés de l'armement les plus importants de la Russie et que les visites de navires russes au Vietnam symbolisaient une coopération de défense étroite entre les deux pays.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Une Le district montagneux de Huong Hoa, province de Quang Tri, au Centre, s’attèle à un projet de taille : devenir une terre de floriculture et attirer les touristes. Créer une "mini Dà Lat" en somme, un surnom dont on l’affuble déjà !