28/02/2019 10:51
Les experts nord-coréens ont estimé que le dirigeant de la RPDC, Kim Jong Un, et le président américain Donald Trump devraient parvenir à un accord sur l’échange mutuel d'officiers de liaison et à un accord de paix marquant la fin officielle de la guerre de Corée.

>>Trump et Kim à Sofitel Legend Metropole pour la 2e journée de leur second Sommet
>>Donald Trump et Kim Jong Un entament le 2e jour du Sommet États-Unis - RPDC
>>Dénucléarisation? Donald Trump et Kim Jong Un dans le vif du sujet 
 

Le dirigeant de la RPDC, Kim Jong Un (droite), et le président américain Donald Trump lors de leur rencontre à Hanoï, le 27 février.
Photo: KCNA/VNA/CVN


"Cet événement met en place l'idée qu'il s'agit d'une nouvelle ère dans laquelle nous entrons", a estimé John Park, directeur du groupe de travail sur la Corée à la Harvard Kennedy School.

Selon cet expert, quel que soit l'accord entre Kim Jong Un et Donald Trump conclu jeudi après-midi 28 février comme prévu, personne ne s'attend à des concessions importantes.

Les négociateurs américains semblent déjà avoir abandonné leurs demandes antérieures d'inspection intégrale du programme nucléaire nord-coréen dans le cadre de l’accord conclu au sommet de Hanoï.

M. Park a déclaré que l'accord de jeudi 28 février pourrait être "progressif", mais que les deux parties se concentraient aussi sur l'obtention de "résultats tangibles".


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.