28/02/2019 10:51
Les experts nord-coréens ont estimé que le dirigeant de la RPDC, Kim Jong Un, et le président américain Donald Trump devraient parvenir à un accord sur l’échange mutuel d'officiers de liaison et à un accord de paix marquant la fin officielle de la guerre de Corée.

>>Trump et Kim à Sofitel Legend Metropole pour la 2e journée de leur second Sommet
>>Donald Trump et Kim Jong Un entament le 2e jour du Sommet États-Unis - RPDC
>>Dénucléarisation? Donald Trump et Kim Jong Un dans le vif du sujet 
 

Le dirigeant de la RPDC, Kim Jong Un (droite), et le président américain Donald Trump lors de leur rencontre à Hanoï, le 27 février.
Photo: KCNA/VNA/CVN


"Cet événement met en place l'idée qu'il s'agit d'une nouvelle ère dans laquelle nous entrons", a estimé John Park, directeur du groupe de travail sur la Corée à la Harvard Kennedy School.

Selon cet expert, quel que soit l'accord entre Kim Jong Un et Donald Trump conclu jeudi après-midi 28 février comme prévu, personne ne s'attend à des concessions importantes.

Les négociateurs américains semblent déjà avoir abandonné leurs demandes antérieures d'inspection intégrale du programme nucléaire nord-coréen dans le cadre de l’accord conclu au sommet de Hanoï.

M. Park a déclaré que l'accord de jeudi 28 février pourrait être "progressif", mais que les deux parties se concentraient aussi sur l'obtention de "résultats tangibles".


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam