22/11/2020 21:00
Les économies membres du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) devraient promouvoir l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) avec l’accent mis sur la réadhésion des États-Unis, a estimé un expert malaisien.
>>APEC 2020 : les dirigeants appellent à une coopération pour la reprise éconmique
>>Efforts pour reconstruire l'APEC après l'épidémie de COVID-19

Le Dr. Hoo Ke Ping, analyste politique et économique malaisien.
Photo : VNA/CVN

Hoo Ke Ping, un analyste politique et économique malaisien indépendant, a déclaré à l’Agence vietnamienne d’information (VNA) que l’APEC est un forum qui fonctionne sur une base volontaire et non contraignante et qu’il peut donc faire des déclarations et des engagements flexibles en fonction de la situation actuelle. C’est une entité destinée à renforcer la coopération de nombreuses économies, y compris le Canada, les États-Unis, la Russie et d’autres blocs économiaques, a-t-il indiqué.

Pour cette raison, le spécialiste a suggéré à l’APEC de construire une zone de libre-échange Asie-Pacifique basée sur le CPTPP, et de trouver un moyen de réintégrer les États-Unis, ainsi que d’envisager d’élargir ce traité important signé le 9 mars 2018 au Chili et est entré en vigueur en janvier 2019.

Le CPTPP, avec 11 pays signataires dont le Vietnam, est un des plus importants accords commerciaux mondiaux, avec un marché d’environ 500 millions de personnes et un PIB de quelque 10.000 milliards de dollars, soit 13% du PIB mondial et 15% du commerce mondial. 
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Une conférence nationale sur le tourisme prévue à Quang Nam Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a accepté la proposition d'organiser la Conférence nationale sur le tourisme dans la province de Quang Nam (Centre), afin de passer en revue les développements récents de l'industrie du tourisme, et de proposer des mesures pour l'aider à se redresser.