20/10/2019 20:05
Des technologies aux infrastructures, il existe de nombreuses opportunités d’investissement pour les entreprises internationales qui s’intéressent au Vietnam, a estimé Charlie Humphreys, directeur des affaires générales chez Asia House.
>>Promotion de la coopération entre le Vietnam et le Royaume-Uni
>>Vietnam-Royaume-Uni : le commerce bilatéral en léger recul

La Banque mondiale considère le Vietnam comme l’un des pays émergents les plus dynamiques en Asie de l’Est.
Photo : An Hiêu/VNA/CVN

Le Vietnam est actuellement l’une des stars parmi les marchés émergents, avec des exportations dépassant le PIB de 223,9 milliards de dollars en 2018, un revenu annuel par habitant de 2.343 dollars soit dix fois plus qu’au cours des 25 dernières années, a indiqué Charlie Humphreys dans un article publié le 14 octobre sur Asia Outlook.

La Banque mondiale considère le Vietnam comme l’un des pays émergents les plus dynamiques en Asie de l’Est. Le passage d’une économie planifiée centralisée à une économie de marché a transformé le Vietnam en un pays prospère à revenu intermédiaire.

Un environnement commercial transparent avec un taux de croissance annuel du PIB prévu à 6,8% et des politiques progressives et internationalistes ouvrent un avenir extrêmement prometteur.

La compréhension croissante sur les marchés internationaux permet aux Vietnamiens de s’engager plus facilement dans les activités d’affaires, a-t-il écrit.

Selon Humphreys, des sociétés basées au Royaume-Uni ou d’ailleurs devraient investir au Vietnam car le pays connaît un développement dans de nombreux domaines. L’augmentation de la classe moyenne a rendu l’économie nationale plus dynamique.  

De même que des économies clés de l’Europe qui se sont transformées au cours de la révolution industrielle, le Vietnam et d’autres pays de l’ASEAN connaissent des ajustements socioéconomiques monumentaux.

Signature d’importants accords de libre-échange

Dans le secteur financier, par exemple, le Vietnam est en train de passer de l'infrastructure bancaire traditionnelle aux banques mobiles avec des modes de paiement non numéraire.

Dans le secteur financier, le Vietnam est en train de passer de l'infrastructure bancaire traditionnelle aux banques mobiles avec des modes de paiement non numéraire. Photo : CTV/CVN

''Les raccourcis technologiques du Vietnam font vraiment partie de l’histoire de l’ASEAN'', a expliqué Charlie Humphreys. "La région reçoit d’énormes investissements de grandes entreprises technologiques du monde entier, telles que Google, Amazon, Alibaba et Tencent".

"En même temps, les nouvelles technologies agissent comme une sorte de moteur du développement économique, créant un cycle circulaire de succès".

La technologie n'est toutefois pas le seul secteur à attirer d'importants IDE. Le secteur des infrastructures est un marché tout aussi lucratif, grâce à des estimations laissant à penser que 25 milliards d'USD sont nécessaires chaque année pour répondre aux besoins en infrastructures durables du Vietnam.

"Le Vietnam est certainement à l'avant-garde de l'ASEAN", a déclaré Humphreys, "mais c'est toujours un pays en transition".

La détermination du Vietnam de s’intégrer à l’économie mondiale a entraîné la signature d’importants accords de libre-échange tels que  l’Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP), l’accord de libre-échange de l'ASEAN et l'Accord de partenariat économique Japon - Vietnam.

Selon Charlie Humphreys, continuer à mettre l'accent sur l'internationalisme et l'ouverture économique, avec le Royaume-Uni, l'Europe ou d’autres pays, fera partie intégrante du développement et du succès continus de l'économie vietnamienne.

"La conclusion et le maintien de ces accords contribueront à une prospérité à long terme", a-t-il affirmé. "Les années à venir seront intéressantes car nous verrons comment le pays tirera le meilleur parti de ses engagements prioritaires pour véritablement intérioriser son économie et attirer plus d’investissements".

Basé à Londres, au Royaume-Uni, Asia House est un centre d'expertise sur le commerce, l'investissement et les politiques publiques en Asie. Récemment, il a signé un protocole d’accord avec le Département des affaires étrangères des provinces, relevant du ministère vietnamien des Affaires étrangères, pour promouvoir les relations entre des localités vietnamiennes et des partenaires britanniques.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.