30/04/2019 15:43
Les autorités californiennes ont annoncé lundi 29 avril l'arrestation d'un ancien militaire américain qui tentait d'organiser un attentat près de Los Angeles, selon lui pour venger les attaques commises contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande en mars.
>>États-Unis : une camionnette renverse neuf piétons sur un trottoir en Californie

Des photographies rendues publiques par le FBI le 29 avril montrent Mark Steven Domingo, accusé d'avoir planifié un attentat près de Los Angeles.
Photo: AFP/VNA/CVN

Mark Steven Domingo, 26 ans, a été appréhendé vendredi 26 avril après avoir reçu ce qu'il croyait être une bombe mais qui était en réalité un engin factice livré par un policier sous couverture, a précisé Nick Hanna, procureur fédéral pour la Californie centrale. Le suspect s'est vu refuser la liberté sous caution au terme de sa première comparution lundi 29 avril devant un juge fédéral. Il comparaîtra à nouveau le 31 mai.

Selon les enquêteurs de la police fédérale (FBI), cet ancien combattant ayant servi notamment en Afghanistan entre 2012 et 2013 prévoyait de faire exploser une bombe artisanale lors d'un rassemblement d'extrême droite le 28 avril à Long Beach, au sud de Los Angeles. Ce rassemblement devait réunir des nationalistes prônant la suprématie de la race blanche, à l'appel d'un groupe baptisé "Front national patriote uni". Mais il n'a finalement pas eu lieu.

Sur Internet et au cours de conversations avec un agent du FBI sous couverture, Mark Domingo, récemment converti à l'islam, a non seulement revendiqué son soutien aux jihadistes mais il a aussi affiché sa détermination à devenir un martyr de sa religion, a insisté M. Hanna. Selon le FBI, M. "Domingo a acheté, les 23 et 24 avril 2019, plusieurs centaines de clous afin de s'en servir comme mitraille dans un engin explosif". Il a "remis ces clous à quelqu'un qu'il pensait être un complice mais qui était en réalité un agent des forces de l'ordre travaillant pour le FBI", a précisé le procureur.

AFP/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Bac Giang: un champ de fleurs de tournesols pour les fans de photos Situé dans le quartier de Da Mai, ville de Bac Giang, à 55 km de Hanoï, le champ de fleurs de tournesols attire des visiteurs venant des quatre coins du pays.